Dans ce film touchant, une voiture téléguidée rêve de quitter sa boîte pour goûter à la liberté des grands espaces

Happy Place (« Endroit heureux ») est un court métrage proposé par sharp & jenkins racontant l’histoire d’un petit 4×4 télécommandé, bloqué dans un magasin de jouets. La voiture rêve d’un univers dans lequel elle pourrait rouler à sa guise sur de larges routes en compagnie de ses pairs. SooCurious vous laisse découvrir cette animation délicate aux décors splendides.

01-HappyPlace-sharp-&-jenkins 02-HappyPlace-sharp-&-jenkins 03-HappyPlace-sharp-&-jenkins 04-HappyPlace-sharp-&-jenkins 05-HappyPlace-sharp-&-jenkins 06-HappyPlace-sharp-&-jenkins 07-HappyPlace-sharp-&-jenkins 09-HappyPlace-sharp-&-jenkins 10-HappyPlace-sharp-&-jenkins 11-HappyPlace-sharp-&-jenkins 12-HappyPlace-sharp-&-jenkins 13-HappyPlace-sharp-&-jenkins 14-HappyPlace-sharp-&-jenkins 15-HappyPlace-sharp-&-jenkins 16-HappyPlace-sharp-&-jenkins 17-HappyPlace-sharp-&-jenkins 18-HappyPlace-sharp-&-jenkins 19-HappyPlace-sharp-&-jenkins 20-HappyPlace-sharp-&-jenkins 21-HappyPlace-sharp-&-jenkins 22-HappyPlace-sharp-&-jenkins 23-HappyPlace-sharp-&-jenkins 24-HappyPlace-sharp-&-jenkins 25-HappyPlace-sharp-&-jenkins 26-HappyPlace-sharp-&-jenkins 27-HappyPlace-sharp-&-jenkins 28-HappyPlace-sharp-&-jenkins 29-HappyPlace-sharp-&-jenkins 30-HappyPlace-sharp-&-jenkins 31-HappyPlace-sharp-&-jenkins 32-HappyPlace-sharp-&-jenkins

Ce court métrage est une véritable réussite. Sans aucune parole, le spectateur est transporté dans un univers fictif complètement incroyable. De plus, les émotions de la voiture transparaissent excellemment et il est presque impossible de ne pas comprendre l’histoire dans son ensemble. N’hésitez pas à suivre le travail du duo sharp & jenkins sur leur compte Vimeo. Si les animations vous intéressent, découvrez cette jeune femme qui, lassée par sa routine, s’imagine combattre des monstres à dos de cochon. Appréciez-vous ce genre de film ou préférez-vous les oeuvres plus traditionnelles ?


Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre

— Karl Marx