La Villa Epecuén est un ancien village très touristique qui a été abandonné suite à une forte inondation. Aujourd’hui, ses ruines sont accessibles à tous et les photographes du monde entier s’y rendent pour prendre des clichés fascinants. Voici les plus belles images de cette Atlantide des temps modernes…

Située au sud-est de Buenos Aires, la Villa Epecuén fut construite dans les années 1920 au bord du lac du même nom. Cette étendue d’eau contient environ 10 fois plus de sel que les océans et est reconnue pour avoir des propriétés curatives, pouvant soigner des maladies telles que la dépression ou le diabète. Le village connut son apogée dans les années 1970, desservi par une ligne de chemin de fer, disposant de musées et de nombreux magasins. Des milliers de visiteurs s’y rendaient chaque année pour bénéficier des vertus de l’eau salée.

Pourtant, en 1985, de violentes pluies ont causé la crue du lac, inondant totalement la cité qui a dû être abandonnée. Le lac a totalement englouti les bâtiments jusqu’en 2009, date à laquelle les eaux se sont en grande partie retirées. Aujourd’hui, les touristes viennent pour admirer cette ville fantôme, se rendre compte de la puissance de la nature et faire connaissance avec le seul résident de la Villa Epecuén, Pablo Novak.

Nous avons été très impressionnés par les ruines de la Villa Epecuén et nous remercions les explorateurs qui ont rapporté toutes ces photographies saisissantes. Nous avons toujours été fascinés par les villes abandonnées et l’atmosphère qui s’en dégage. C’est l’occasion de se rappeler à quel point la nature reste difficile à maîtriser. Aimeriez-vous parcourir les rues désertes de la Villa Epecuén ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de