La NASA se lance officiellement dans la recherche d’une forme de vie extraterrestre intelligente

Après avoir engagé des recherches de vie microbienne sur la Lune et sur Mars, la NASA déploie maintenant d’importants moyens afin de déceler des signes de la présence, passée ou présente, d’une vie extraterrestre intelligente. Une nouvelle qui devrait ravir les passionnés d’astronomie et les amateurs de science-fiction.

 

Détecter la présence d’une forme de vie extraterrestre avancée

Parmi les corps célestes susceptibles d’abriter, ou d’avoir abrité, une forme de vie microbienne, on compte notamment Mars, Europe (lune de Jupiter), Encelade (lune de Saturne) ou encore Proxima b, récemment jugée « hautement habitable ». En déceler la présence représenterait une avancée majeure qui viendrait confirmer, pour la première fois, que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers. Mais nombreux sont ceux qui croient en l’existence d’une forme de vie extraterrestre intelligente et technologiquement avancée, quelque part dans l’immensité de l’Espace.

Bien que nous soyons à l’heure actuelle dans l’incapacité d’observer directement ce qu’il se passe à la surface des milliers d’exoplanètes déjà répertoriées, la NASA espère découvrir la présence de « techno-signatures » (ondes radio, émissions laser, lumière ou pollution artificielle témoignant d’une activité extraterrestre) dans leurs atmosphères respectives, qui viendraient confirmer la présence d’une autre civilisation avancée dans l’Univers.

Observables depuis l’Espace, les lumières artificielles sur cette image font partie des techno-signatures © Pixabay/Pexels

 

Un projet d’envergure pour la NASA

Il y a quelques mois, le Congrès américain avait affirmé son soutien à la NASA dans ces ambitieuses recherches, et cette dernière organisait cette semaine une concertation et un atelier ayant pour thème les techno-signatures, afin d’évaluer les principales pistes de recherche à privilégier, et de mettre en place les partenariats financiers nécessaires à la poursuite de cette mission d’envergure.

En poursuivant sa quête d’une vie microbienne extraterrestre dans notre système solaire, et en cherchant à déceler la présence de techno-signatures dans l’atmosphère des exoplanètes, la NASA démontre plus que jamais sa volonté de détecter des formes de vie ailleurs dans l’Univers. Ces importantes recherches pourraient d’ailleurs être facilitées par la mise en orbite du puissant télescope spatial James Webb (prévue en 2021), qui permettra une analyse bien plus poussée des atmosphères des différentes exoplanètes.

Les miroirs du puissant télescope James Webb faciliteront grandement la détection d’éventuelles techno-signatures extraterrestres © NASA

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux