Pour protéger les petites entreprises face à la crise du coronavirus, l’administration Trump a distribué des millions de dollars d’aide. Toutefois, les entreprises, groupes ou associations à qui ces deniers publics ont été distribués sont, pour la plupart, qualifiés de « groupes de haine » par des observateurs, anti-LGBTI+, anti-avortement, anti-Noirs, anti-immigration.

Des aides gouvernementales pour des « groupes de haine »

Le Paycheck Protection Program (PPP) « est un prêt conçu pour inciter directement les petites entreprises à maintenir leurs salariés sur la liste de paie », selon la US Small Business Administration. Le 7 juillet, l’administration Trump a finalement livré les noms des entreprises, après avoir longtemps résisté. On apprend ainsi les noms des entreprises ayant reçu plus de 150 000 $ des fonds gouvernementaux.

Ainsi, seules 2 organisations LGBTI+ font partie du lot (la National LGBTQ Task Force et la  LGBTQ Victory Fund), qui ont reçu moins de 1 million de dollars chacune. Mais le plus important est que beaucoup d’aides ont été perçues par des organisations anti-LGBTI+. Parmi elles, des groupes religieux et des églises, connues pour leurs discours homophobes, ont reçu un total de 7,3 milliards de dollars.

― Evan El-Amin / Shutterstock.com

Un « holocauste anti-chrétien »

Parmi ces organisations, on peut compter l’American Family Association (AFA), désignée par le  Southern Poverty Law Center (SPLC), association américaine de promotion et de pédagogie de la tolérance ainsi que de surveillance de l’extrême droite, comme un groupe de haine. Leur credo : « combattre l’agenda homosexuel« . Cette association a notamment affirmé qu’être homosexuel était « contre-nature » et « malsain« . En 2010, son directeur, Bryan Fischer, avait appelé à criminaliser l’homosexualité, et avait même affirmé que les homosexuels étaient responsables du génocide des juifs lors de la Seconde Guerre mondiale : « L’homosexualité nous a donné Adolf Hitler, et les homosexuels dans l’armée ont donné les Chemises brunes, la machine de guerre nazie et 6 millions de morts juives. » Il avait également affirmé que les homosexuels sont « rarement monogames et ont entre 300 et 1 000 partenaires sexuels au cours de leur vie ».

D’autres organisations considérées comme des groupes de haine ont également reçu plusieurs millions de dollars, comme le Liberty Counsel, considéré comme le bras légal de la droite religieuse, ou le Pacific Justice Institute. Le célèbre télévangéliste de Dallas Robert Jeffress a lui aussi reçu entre 2 et 5 millions de dollars. Il dirige une « méga-église » (récemment, le vice-président Mike Pence a parlé à plus de 2 000 personnes dans son église malgré le coronavirus). Jeffress est un fervent supporteur de Trump et fait partie d’organisations défendant la « liberté religieuse », cela passant, selon lui, par combattre les droits des personnes LGBTI+ et l’accès à la contraception et l’avortement. Il s’est prononcé en faveur des « thérapies de conversion », des actes considérés comme de la torture, notamment avec l’électrocution. Il croit que toutes les personnes qui ne sont pas chrétiennes iront en Enfer. Il avait même affirmé que les gâteaux de mariage pour les couples de même sexe étaient un signe de l’Antéchrist, et que contraindre des pâtissiers chrétiens à réaliser des gâteaux de mariage pour les couples de même sexe était un « holocauste anti-chrétien ».

Ces aides ont été distribuées à d’autres groupes de haine, contre les Noirs ou l’immigration. Par exemple, le Center for Immigration Studies, décrit par le SPLC comme un « groupe de haine », a reçu 1 million de dollars. D’autres groupes, anti-avortement, ont reçu des fonds, de même que le planning familial. Force est de constater que l’administration Trump souhaite privilégier des groupes conservateurs, même si ces derniers sont qualifiés d’extrémistes.

3
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
19guy51de simple bon sens ! Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
de simple bon sens !
Invité
de simple bon sens !

La « haine anti Trump » est récurrente chez les gauchistes …. « tout est bon » pour alimenter cette haine …. n’importe quoi …. par exemple … les meetings électoraux du Président Trump sont (incontestablement) responsables de la propagation de la covid 19 …. par contre les manifestations (violentes et haineuses et racistes)… Lire la suite »

19guy51
Membre
19guy51

De plus les employeurs qui assurent la couverture sociale de leurs salariés sont autorisés à exclure la contraception des prestations garanties.