Vous n’en reviendrez pas ! Découvrez ce qui risque de vous arriver si vous tombez dans un trou noir

Que se passerait-il si vous tombiez dans un trou noir ? Grâce à l’exploration spatiale et à l’étude de l’Univers, les scientifiques émettent de plus en plus de théories sur les propriétés de ces anomalies spatiales. D’après ce qu’on en sait, une chute dans un trou noir pourrait bien être la mort la plus horrible qui soit.

Un trou noir est l’objet connu le plus étrange de l’Univers. Cette bizarrerie du cosmos est créée par un effondrement d’un objet astronomique sur lui-même, qui entraine un trou dans l’espace-temps. D’après Einstein, c’est la particularité de la gravité qui permet la création des trous noirs, en exerçant une attraction sur l’espace lui-même. Ainsi, un objet suffisamment dense, comme une étoile à court de carburant, peut entrainer la création d’un trou noir : soumis à l’extrême gravité de sa masse, l’astre en fin de vie s’effondre sur lui-même et creuse un trou dans le tissu de la réalité : le trou noir est né.

A l’intérieur de l’objet cosmique, les lois de la physique telles qu’on les connait deviennent alors obsolètes. Surtout, le trou noir exerce une attraction telle que la lumière elle-même, qui voyage pourtant à 300 000 km/s, ne peut s’en échapper. C’est cette caractéristique qui explique l’aspect même du phénomène : retenant la lumière, et tous les objets qui y plongent, le trou noir est totalement sombre, et donc presque impossible à observer.

Trou-noir-1

Mais que se passerait-il si quelqu’un y tombait ? Si, perdu dans l’espace, un voyageur du cosmos dérivait jusqu’à l’intérieur du plus étrange phénomène astronomique ? Stephen Hawking, Albert Einstein et d’autres éminents scientifiques ont tenté de répondre à la question. Et même si la vérité devrait pour longtemps rester hypothétique, les scenarii élaborés peuvent nous donner une idée de cette funeste réalité.

D’une part, le trou noir réduirait sans doute en cendres l’infortuné voyageur : l’objet cosmique émet une radiation, appelée radiation Hawking et constituée de particules chaudes. En réalité, ce rayonnement expulse la masse du trou noir et son énergie. Tout cela se passe à l’horizon des évènements, c’est-à-dire à la frontière la plus externe du trou noir : c’est la limite à partir de laquelle la lumière ne peut plus s’échapper.

Trou-noir-2

En plus d’être brûlé par le rayonnement de Hawking, le malheureux astronaute subirait également une batterie de réactions toutes plus mortelles les unes que les autres. Perturbant l’espace-temps et les lois de la physique, le trou noir a ainsi un fort impact sur la notion de temps, immobilisant totalement les visiteurs trop aventureux.

Mais la plus étonnante des réactions engendrées par l’attraction du trou noir serait sans doute la spaghettification du voyageur cosmique : les objets captés par le trou noir sont soumis à sa force d’attraction et sont étirés sous cette impulsion. La gravité est trop extrême et trop puissamment exercée sur l’objet aspiré pour que celui-ci conserve ses propriétés physiques. Il est alors distendu, comme un spaghetti ou, pour rester dans la métaphore culinaire, un morceau de fromage fondu.

Trou noir 3

Tomber dans la zone d’influence d’un trou noir vous soumettrait donc à des réactions physiques toutes plus mortelles les unes que les autres. Mais la vérité sur les propriétés exactes de ces incroyables objets cosmiques ne nous parviendra sans doute pas avant que nous ayons pu atteindre ces anomalies spatiales et réaliser nos propres expériences. Êtes-vous impressionné par ce que pourrait engendrer votre chute dans un trou noir ou êtes-vous sceptique sur les particularités de cet objet spatial ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux