Wikimedia

Le Saidaiji Eyo au Japon

Au cours de Saidaiji Eyo, surnommé également le « Hadaka Matsuri » (fête de la nudité), d’innombrables hommes à Mawashi se démènent pour obtenir un bâton en bois appelé « Shingi ». Celui qui gagne le Shingi est appelé le « Fukuotoko » (homme chanceux), et recevra une grande santé et une grande fortune durant l’année. Ce festival de longue date dure depuis plus de 500 ans et les hommes de la région rêvent tous d’être un Fukuotoko, l’honneur ultime de l’année. En raison de la fierté impliquée, et aussi de la quasi-nudité, l’intensité d’environ 10 000 hommes qui se battent pour le Shingi dans un affrontement violent est un spectacle intéressant à voir. Les visiteurs étrangers sont également en mesure de participer au festival.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de