Tout savoir sur la toxoplasmose, la maladie que votre chat peut vous transmettre

Tout savoir sur la toxoplasmose, la maladie que votre chat peut vous transmettre

La toxoplasmose est une infection courante qui peut se transmettre des animaux à l’Homme. Les adultes en bonne santé ne sont généralement pas atteints par cette infection, mais elle peut s’avérer très grave chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Elle peut ainsi endommager les yeux, le cerveau ou d’autres organes. Les femmes enceintes sont également très vulnérables face à la toxoplasmose. Explications. 

 

 

Découverte de la toxoplasmose

Le Toxoplasma Gondii a été identifié pour la première fois en 1908 par Nicolle et Manceaux en Tunisie, et indépendamment par Splendore au Brésil. Splendore a signalé le protozoaire chez un lapin, tandis que Nicolle et Manceaux l’ont identifié chez un rongeur nord-africain, le Ctenodactylus gundi. En 1909, Nicolle et Manceaux ont différencié le protozoaire de Leishmania et l’ont alors nommé Toxoplasma Gondii, d’après la forme incurvée du parasite à son stade infectieux, puisque le mot grec pour axe est « toxon ».

Une toxoplasmose cérébrale © Wikipédia / CC BY-SA 2.0 de

IL S’AGIT D’UNE ZOONOSE : ELLE SE TRANSMET DE L’ANIMAL À L’HOMME

La toxoplasmose a été identifiée pour la première fois en tant que pathogénie humaine en 1939. Les chercheurs Wolf, Cowen et Paige ont identifié une infection au Toxoplasma Gondii chez un nourrisson livré à terme par césarienne. Le premier cas adulte de toxoplasmose a été signalé en 1940 sans signes neurologiques. La toxoplasmose a attiré de plus en plus l’attention des médecins et chercheurs dans les années 1970, bien que des avancées conséquentes en la matière ont commencé dans les années 60.

La toxoplasmose est une maladie résultant d’une infection par le parasite Toxoplasma Gondii, qui est l’un des plus communs au monde. Le terme toxoplasmose est ainsi réservé au processus pathologique dans lequel il existe des manifestations cliniques, tandis que l’infection par le Toxoplasma Gondii est le terme qui décrit le mieux la présence asymptomatique du parasite. La maladie est une zoonose : elle est transmise de l’animal à l’Homme.

 

Pourquoi le chat transmet autant la toxoplasmose ? 

Il faut savoir que les chats, et les félins en général, jouent un rôle primordial dans le développement du parasite Toxoplasma Gondii qui lui permet de se reproduire. Ainsi, en déféquant, les félins disséminent des oocystes (œufs du parasite) dans la nature. Ceux-si vont infecter différents types d’hôtes (rats, gibiers, chiens…) où ils arriveront au stade larvaire. Ensuite, les chats vont se nourrir d’hôtes déjà infectés, et le parasite adulte va se servir du félin comme hôte définitif en migrant dans son intestin pour y former des œufs qui seront rejetés par ses excréments.

Le chat joue un rôle primordial dans le développement du parasite © Pexels

LA VIANDE CRUE PEUT AUSSI VOUS CONTAMINER

La viande insuffisamment cuite, ou même de l’eau exposée à des excréments de félins peut également être contaminée. Les chats n’ayant pas d’accès à l’extérieur sont beaucoup moins susceptibles d’être infectés : ce sont surtout ceux qui mangent de la viande crue, chasse des oiseaux et des souris qui sont touchés.

La contamination pour cause alimentaire est la plus fréquente, notamment en ingérant des végétaux exposés aux excréments de chats. Si vous avez un chat, vous pouvez également attraper la maladie en nettoyant sa litière, mais cela est évitable avec un peu d’hygiène.

 

Quelles sont les conséquences de la toxoplasmose ? 

RISQUES TRÈS GRAVES CHEZ LE FŒTUS ET LES PERSONNES IMMUNODÉPRIMÉES

Chez les adultes en bonne santé, la toxoplasmose n’est pas du tout dangereuse, elle peut cependant provoquer un passage fiévreux et faire gonfler les ganglions, mais cet état n’est que passager. La toxoplasmose est très bien soignée chez les personnes en bonne santé. En revanche, pour les personnes immunodéprimées, comme celles atteintes par le SIDA ou sous chimiothérapie, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves. Ainsi, le cœur, le cerveau et même les yeux peuvent être touchés et des nécroses peuvent se développer sur tous les organes, entraînant des complications sur leur fonctionnement.

Vous pouvez également être contaminé en jardinant, il est primordial de porter des gants © Pexels

Il en est de même pour les fœtus, c’est pourquoi la toxoplasmose peut avoir de graves conséquences chez les femmes enceintes. Elle peut entraîner de graves séquelles sur le cerveau et sur les yeux du nourrisson, et même lui être fatale.

POUR ÉVITER LA TOXOPLASMOSE, LE MOT D’ORDRE EST L’HYGIÈNE

Pour minimiser les risques de toxoplasmose, il faut éviter la consommation et la manipulation de viande crue. Il faut également laver soigneusement tous les légumes avant de les manger, en particulier la salade. Pour ceux qui ont des animaux de compagnie, il faut utiliser des gants pour vider les bacs à litière pour chats, et les bacs doivent être désinfectés avec de l’eau bouillante. Les chats doivent être nourris avec des aliments secs, en conserve ou cuits. Il faut aussi porter des gants lorsqu’on fait du jardinage. En résumé, le meilleur moyen d’éviter la toxoplasmose est de respecter l’hygiène.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux