— Virales / Shutterstock.com

Depuis maintenant plusieurs années, la méditation rencontre un franc succès. Grâce à elle, il est possible de reprendre le contrôle de ses émotions, de retrouver le calme, la sérénité et un état de tranquillité. Voilà maintenant quelque temps que celle-ci a également franchi la grille des écoles.

Depuis quelques années, le stress et les risques psychosociaux sont très pris au sérieux. Ils constituent un véritable enjeu de santé publique et de nombreuses écoles en France développent cette pratique. La méditation peut être guidée par un professeur ou grâce à des supports vidéos et musicaux d’un animal imaginaire : le chat voltaire. Le programme « Voltaire et les zamizens » a été créé par Marc Singer et Stéphane Mallard et permet d’enseigner aux enfants la méditation.

Ces séances permettent aux enfants de faire le point sur ce qu’ils ressentent, de se recentrer sur eux, de se concentrer sur leur respiration et de prendre conscience de ce qu’il se passe dans leur corps. Selon Gaëlle Chetelat, neuro-scientifique et spécialiste de la méditation, la méditation va améliorer les capacités intentionnelles des élèves. Il serait donc idéal de proposer à chacun une séance tous les jours.

Toutefois, elle précise qu’il faut être vigilant sur deux points : la qualité de la pratique et donc « la formation des enseignants pour qu’ils soient réellement à même de donner un enseignement de qualité à tous ces enfants ». Ceux-ci devront apprendre à questionner les enfants sur leurs émotions et ressentis. Elle explique également qu’il est tout de même important d’appréhender les résultats avec prudence : « Il faut attendre des résultats très fiables avant d’affirmer quoi que ce soit sur les impacts positifs de la méditation. »