Alors que l’épidémie de coronavirus continue de se propager, les soignants ont énormément besoin d’équipements de protection pour soigner les patients. Face à cette situation, la solidarité pour faire face à la propagation du COVID-19 aux Etats-Unis a désormais atteint les plateaux de tournage. En effet, des producteurs de séries vont donner leurs stocks de masques, gants et blouses qu’ils utilisent habituellement pour leurs tournages aux soignants qui en ont besoin urgemment.

Des séries télévisées médicales, telles que Grey’s Anatomy et Station 19, série dérivée de Grey’s Anatomy, offrent leurs masques, gants et blouses servant habituellement pour les tournages aux soignants. « Pour Station 19, nous avons eu la chance d’avoir environ 300 des masques N95 très convoités, que nous avons donnés à notre caserne de pompiers locale. Ils étaient extrêmement reconnaissants. Pour Grey’s Anatomy, nous avons un stock de blouses et de gants que nous donnons aussi. Nous sommes tous emplis de gratitude envers ces travailleurs de santé en cette période incroyablement difficile, et en plus de ces dons, nous faisons notre part pour les aider en restant à la maison !« , a rapporté Krista Vernoff, la productrice exécutive de l’émission, dans un communiqué à TV Guide.

Good Doctor, autre série de la chaîne américaine ABC tournée à Vancouver, a également donné à cette ville plusieurs centaines de masques, blouses et autres tenues suffisamment étanches pour protéger les soignants. De même pour la série New Amsterdam : David Schulner, nouveau showrunner, a expliqué au Hollywood Reporter que « la série a tout donné à l’hôpital Bellevue de New York« . La série The Resident a également fait la surprise au Grady Memorial Hospital d’Atlanta de lui donner une importante quantité d’équipements médicaux et de protections : gants, masques et autres.

— ABC – Jack Rowand – Good Doctor / Allociné

De belles initiatives qui, nous l’espérons, permettront d’aider au mieux les hôpitaux américains et de renforcer leurs stocks qui, comme dans tout le reste du monde, sont contraints d’accueillir un nombre toujours plus important de patients chaque jour.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de