Préparez vos valises, ces 7 exoplanètes pourraient potentiellement nous accueillir

Préparez vos valises, ces 7 exoplanètes pourraient potentiellement nous accueillir

L’univers étant infiniment grand, il serait probablement égocentrique de penser que seule la Terre est habitée. Depuis quelques années déjà, des exoplanètes sont découvertes dans la galaxie. Certaines d’entre elles disposent de nombreuses propriétés permettant de les rendre habitables. Il en est même qui soient bien plus adaptées à l’apparition de la vie que notre planète. Voici une liste de sept exoplanètes qui pourraient contenir une source de vie ou permettrait d’y accueillir l’espère humaine.

Deux à trois fois plus massives que la Terre, plus adaptées à l’apparition de la vie etc, les exoplanètes fascinent. « Près » du soleil, existe une étoile nommée Alpha Centauri B. Autour de cette étoile, des mondes super-habitables existent réellement. Selon René Heller et John Armstrong, scientifiques (respectivement) canadiens et américains, l’Homme recherche des systèmes d’exoplanètes habitables trop similaires au modèle terrestre.

Cela étant dit, il n’existe pour l’heure que ce cas de figure pour appuyer des comparaisons. Néanmoins, ces deux scientifiques pensent qu’il faudrait faire « preuve d’imagination » pour tenter de trouver des exoplanètes habitables. Car en effet, la notion « d’habitabilité » ailleurs, peut réellement différer de ce que nous connaissons aujourd’hui.

LA NOTION D’HABITABILITÉ PEUT DIFFÉRER DE CE QUE NOUS CONNAISSONS AUJOURD’HUI

Pour qu’un « système planétaire » puisse être viable, il lui faut une étoile qui puisse apporter de la luminosité et donc de la chaleur. C’est le cas des étoiles spectrales de type G, K ou M (le soleil est de type G par exemple). Alpha Centauri B, est de type K et son âge a été estimé entre 4,8 et 6,5 milliards d’années, soit plus âgée que le soleil. Autour, gravite déjà au moins une exoplanète de masse terrestre, mais à une distance vraiment trop proche pour espérer y trouver une source de vie.

Grâce à une simulation informatique, il a été trouvé cinq autres planètes telluriques, plus éloignées et donc plus propices à la vie. Afin de les détecter, la future sonde européenne PLATO devrait être envoyée dans l’espace prochainement. En attendant, voici les sept exoplanètes les plus similaires à la Terre et donc potentiellement habitables.

KOI – 1686.01

Date de découverte : 2012 par le téléscope Kepler Spacecraft.

Système solaire : Tourne autour de l’étoile KOI 1686

Indice de similarité terrestre : 0.89

Distance par rapport à la Terre : 1034 années-lumière

Composition : eau, végétation, roches ferreuses.

Critères d’habitabilité : meilleure aptitude à la vie que la Terre.

Températures : varient entre -27°C et + 19°C

Particularités : un seul côté est ensoleillé (chaleur dans le côté ensoleillé et fraîcheur dans le côté ombragé), verrouillage des marées, la période orbitale est de 56.87 jours.

Dotée des mêmes conditions que la Terre, la végétation doit y être présente, libérant ainsi de l’oxygène et permettant donc de dire qu’une autre vie peut y exister.

Découvrez-en plus 

GLIESE 667 Cc

Date de découverte : Novembre 2011 par Xavier Bonfils et confirmée par Guillem Anglada-Escudé.

Système solaire : en orbite autour de Gliese 667 C (naine rouge), dans la constellation du Scorpion.

Indice de similarité avec la Terre : 0.84 soit 85 %

Distance par rapport au soleil : 22.1 années-lumière.

Températures : 30 °C environ si l’eau est présente. Sinon elles pourraient être plus élevées.

Critères d’habitabilité : Trop peu d’éléments sont encore dévoilés mais si de l’eau est trouvée sur cette exoplanète, elle représente une zone confortable pour la vie.

Particularités : Sa masse est 3.4 fois plus importante que la Terre. Une année dure 28 jours sur cette exoplanète. Gliese 667 Cc reçoit quasiment autant de lumière que la Terre (90%). Une seule face connaît la lumière et le système de verrouillage des marées pourrait rendre la vie complexe.

Découvrez-en plus 

KOI-3010.01

Date de découverte : 2011

Indice de similarité avec la Terre : 0.84

Distance par rapport à la Terre : 1250 années-lumière.

Températures : 19,6°C

Composition : Similaire voire identique à la Terre

Particularités : Elle est unique et de type mésoplanète conférant à Koi-3010.01 une température modérée et similaire à la planète bleue.

Découvrez-en plus

5. KEPLER-442 b

Kepler-442b comparée à la Terre

Date de découverte : 6 janvier 2015 par le télescope Kepler

Système solaire : gravite autour de l’étoile Kepler-442 (naine orange) dans la constellation de la Lyre.

Indice de similarité avec la Terre : 0.83

Distance par rapport à la Terre : 1120 années-lumière.

Températures : de -40° C à + 40° C

Composition : formée probablement de roches. Peut également abriter de l’eau.

Particularités : Elle possède un rayon 1.34 fois plus grand que la Terre. C’est une super planète habitable. Kepler-442 b reçoit de son étoile 70% de la lumière que reçoit la Terre du soleil.

Découvrez-en plus 

6. KEPLER-62e

Date de découverte : 2013 par la méthode des transits 

Système solaire : en orbite autour de l’étoile Kepler-62 dans la constellation de la Lyre

Indice de similarité avec la Terre : 0.83

Distance par rapport à la Terre : 1200 années-lumière.

Orbite : Tourne autour de son étoile en 122 jours

Températures : tempérées

Composition : rocheuse fer et silicate ainsi que de l’eau. L’Astrophysical Journal avance même que la planète soit entièrement recouverte d’un océan.

Particularités : Planète possiblement tellurique située dans la partie interne de la zone habitable de son étoile, tout comme l’est la Terre avec le soleil. Elle est proche de Kepler-62 f.

Découvrez-en plus 

7. KEPLER-452b

Date de découverte : 23 juillet 2015 par le télescope Kepler par la méthode de Transits

Système solaire : en orbite autour de son étoile Kepler-452 en 385 jours dans la constellation du Cygne

Indice de similarité avec la Terre : 0.83

Distance par rapport à la Terre : 1400 années-lumière.

Températures : similaires à la Terre

Composition : planète tellurique composée de roches. La gravité pourrait être multipliée par deux par rapport à la Terre.

Particularités : Son rayon est 60 % plus important que la Terre. Se trouve dans la zone habitable de son étoile et est analogue à la Terre bien qu’ayant un volume 4 fois supérieur. Son étoile est aussi grosse et aussi intense que le soleil.

Découvrez-en plus

GLIESE-832 c

Date de découverte : 2014 statut non confirmé

Système solaire : en orbite autour de Gliese 832 (étoile naine rouge) dans la constellation de la grue.

Période orbitale : 36 jours

Indice de similarité avec la Terre : 0.81

Distance par rapport à la Terre : 16 années-lumière.

Températures : + 20° C à – 20° C mais son atmosphère dense pourrait la rendre plus chaude.

Composition : traces probables d’eau liquide. Planète tellurique.

Particularités : 5 fois plus grosse que la Terre, Gliese-832 c a tout de même plus de similitudes avec Venus qu’avec la Terre.

Découvrez-en plus

 

Il existe néanmoins encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’affirmer que la vie existe sur ces exoplanètes. Et encore plus afin de pouvoir aller un jour, peut-être, y établir une autre forme de vie…

89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !

— @DailyGeekShow