― Dragana Gordic / Shutterstock.com

Internet et les réseaux sociaux occupent une place importante dans la vie quotidienne des internautes depuis quelques années. Ce phénomène a été accentué par le contexte de distanciation sociale. D’après une nouvelle étude, 49 % des Français sont dépendants aux contenus des influenceurs.

Une étude menée auprès de 15 000 personnes

49 % des Français se disent dépendants du contenu des influenceurs, selon une étude Kaspersky. La professionnalisation des influenceurs ou créateurs de contenus a donné place aux relations parasociales, c’est-à-dire les relations que nous établissons avec des personnalités publiques. Portant sur plus de 15 000 personnes, l’étude a été réalisée dans 25 pays.

Ses résultats révèlent que 23 % des utilisateurs de réseaux sociaux à travers le monde et 49 % des utilisateurs français se considèrent « dépendants » des contenus partagés par les influenceurs. En outre, 47 % des utilisateurs dans le monde et 70 % des utilisateurs français pensent que les influenceurs leur permettent d’échapper à la réalité.

Ils révèlent également que 74 % des Français interagissent avec leur influenceur préféré : 31 % laissent des commentaires sur leurs publications, 26 % réagissent à leurs publications et stories, 19 % vont jusqu’à leur envoyer des messages privés, et 17 % assistent à des événements qu’ils organisent. Les femmes ont plus tendance à commenter les publications tandis que les hommes préfèrent participer aux événements organisés par les influenceurs.

― Dany_cn / Shutterstock.com

Les influenceurs reçoivent de plus en plus de retours négatifs de la part des internautes

De leur côté, les influenceurs sont conscients de l’impact de leur activité sur les internautes. « Quand on se rend compte du poids des réseaux sociaux dans nos vies, on est obligés de se responsabiliser. Plus ma communauté grandit, plus j’ai d’interactions avec mes abonnés et plus j’ai envie de partager du contenu engagé, de faire passer des messages. Je prône des valeurs de tolérance, de bien-être et de confiance en soi et ma communauté me ressemble », a déclaré TheGingerChloé, créatrice de contenus sur Instagram et TikTok.

Cette dernière ajoute que les internautes ne réagissent pas toujours positivement à leurs contenus. Selon l’influenceuse, les commentaires et interactions désagréables seraient de plus en plus fréquents. « Ce que je déplore surtout c’est qu’il s’agit souvent d’interactions unilatérales, qui n’invitent pas au dialogue », a-t-elle indiqué.

Et vous, pensez-vous être dépendant aux contenus des influenceurs ?

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de