— Robert Adamec / Shutterstock.com (image d’illustration)

Les photos d’une famille de renards ayant élu domicile au cimetière du Père-Lachaise avaient fait le tour du web il y a quelques semaines : on pouvait les voir se balader tranquillement entre les allées du cimetière. Malheureusement, le sort de ces petits renardeaux particulièrement mignons et âgés de seulement 1 mois et demi n’était pas scellé et ils couraient le risque d’être déplacés. Mais finalement, les associations d’animaux peuvent se rassurer : ils auront le droit de rester au Père-Lachaise !

L’installation de cette famille au sein du Père-Lachaise est un événement inédit : c’est bien la première fois que cela arrive, même si des renards avaient déjà pu être observés dans d’autres cimetières et d’autres villes. Benoît Gallot, conservateur du cimetière le plus célèbre de France et de Navarre, avait eu le bon réflexe de prendre des photos de cette adorable famille, qui a profité du confinement pour poser ses valises dans le cimetière. Le sort de cette famille était malheureusement loin d’être scellé, et la ville de Paris envisageait de les déplacer, déclenchant par la même occasion la colère des associations de défense des animaux. Mais elles peuvent finalement crier victoire, puisque les renards pourront rester ! Quel bonheur pour eux d’être les voisins d’Oscar Wilde, Édith Piaf ou encore Jim Morrison !

Amandine Sanvisens, la cofondatrice de Paris Animaux Zoopolis, s’est exprimée auprès de Libération : « Le risque qu’ils soient écrasés s’ils sortent du cimetière a été évoqué par la mairie pour envisager de les déloger. Mais ce n’est pas un argument, car ce risque existe partout. Il faut que l’humain arrête d’intervenir en permanence sous couvert de bien-être animal. » Ses propos semblent corroborés par ceux de Pierre Rigaux, l’administrateur de la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, qui dit que « la présence de renards en ville est courante. Londres, par exemple, abrite une population abondante. Déplacer cette famille serait insensé et présenterait des risques réels pour elle, notamment pour les petits. Au-delà du problème de leur capture, ils seraient très perturbés dans leurs habitudes et pourraient entrer en conflit territorial avec d’autres individus. »

D’ordinaire, le cimetière du Père-Lachaise attire près de trois millions de visiteurs chaque année. Près de 69 000 concessions y sont présentes, dont celles de beaucoup de personnes célèbres comme Jim Morrison (la plus visitée du cimetière), Molière ou Édith Piaf. Il s’agit sans aucun doute de l’un des cimetières les plus connus au monde. Il est une source d’inspiration pour la littérature, mais également pour le cinéma et la musique, qui le représentent beaucoup.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de