Pollution France
― Pascal_p10 / Shutterstock.com

Depuis 2020, Carbo publie chaque année un baromètre relatif au bilan carbone des différentes régions françaises. L’entreprise française a sorti son deuxième bilan il y a quelques jours. Celui-ci dévoile que l’empreinte carbone des Français en 2021 est d’une moyenne de 9,52 tonnes d’équivalent CO2 par habitant.

Une hausse de 5 % par rapport à 2020

La pollution est un fléau à l’origine des décès de nombreuses personnes à travers le monde. Un rapport de l’Agence européenne de l’environnement indique que la pollution de l’air a provoqué plus de 300 000 décès prématurés dans l’Union européenne en 2019.

Un classement établi par l’entreprise Carbo dévoile les régions les plus polluées de France. Il se base sur les comportements et dépenses financières de plus de 13 500 citoyens et citoyennes. Le baromètre se base notamment sur des critères précis comme l’alimentation, le logement, les transports et la consommation.

Après une nette baisse en 2020, l’empreinte carbone des Français a augmenté en 2021. Avec une moyenne de 9,52 tonnes d’équivalent CO2 par habitant, elle a notamment connu une hausse de 5 % par rapport à l’année précédente. Malheureusement, nous sommes encore loin des objectifs fixés pour limiter le réchauffement climatique. Pour ne pas dépasser les +1,5 degré Celsius par rapport à la période préindustrielle, la moyenne des émissions ne devrait pas dépasser les 2,5 tonnes d’équivalent CO2 par habitant.

Pollution France
— Davit Khutsishvili / Shutterstock.com

Certaines régions ont progressé tandis que d’autres ont régressé

D’après le baromètre publié par Carbo, les cinq régions où l’on pollue le plus dans l’Hexagone sont les suivantes : les Hauts-de-France (11,27t CO2), la Bretagne (11,18t CO2), la Corse (10,10t CO2), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (9,91t CO2) et la Nouvelle-Aquitaine (9,60t CO2).

D’après le baromètre, seulement trois régions ont réussi à réduire leur empreinte carbone en 2021, à savoir la Normandie (-4,1 %), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (-3,4 %) et l’Ile-de-France (-0,1 %). En outre, les plus grandes hausses ont été constatées en Bretagne (+20,3 %), dans les Hauts-de-France (+18,9 %) et dans les Pays de la Loire (+5,4 %).

D’après l’étude, les transports et le logement sont les secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre. L’entreprise Carbo note que ces résultats sont à prendre avec prudence. Elle explique que l’étude ne prend pas en compte « la composante liée aux services publics dont bénéficie chaque citoyen ».

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments