Intérieur de l’arène de Kokugikan – © Goki / Wikipédia

8 – Ryōgoku

Nous quittons les néons multicolore d’Akihabara pour nous rendre dans un lieu plus « traditionnel » : Ryōgoku, le quartier des sumos. Vous pourrez y rencontrer des sumos, bien entendu, mais aussi visiter l’arène de Kokugikan, un endroit mythique, ou encore faire un tour au musée d’Edo-Tokyo, un étonnant contraste entre un bâtiment très contemporain et les collections exposées. Vous pourrez y admirer des objets, des costumes de l’époque d’Edo (1603-1868), et des maquettes de la ville de Tokyo à cette période.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de