Ce casque révolutionnaire permet de contrôler un bras bionique par la pensée sans aucune intervention chirurgicale

Contrôler une prothèse grâce à son cerveau, c’est déjà possible. Mais pour y parvenir il est indispensable d’implanter aux patients un système électronique lors d’une opération chirurgicale. Cette nouvelle méthode révolutionnaire développée par l’université de Houston permet aux personnes amputées de contrôler leur membre robotisé uniquement par l’esprit en portant simplement un casque doté de capteurs. SooCurious vous invite à découvrir cette incroyable avancée technologique qui ne nécessite aucune chirurgie.

À la place des implants, ce système utilise un « casque pensant » qui surveille l’activité du cerveau à travers le cuir chevelu. Cette machine connectée au cerveau interprète les données en les convertissant en un mouvement mécanique. Ainsi, lorsque le patient pense attraper un objet, la machine reconnait son intention et envoie l’information à la prothèse. Ce projet n’est qu’un prototype mais les chercheurs de l’université de Houston assurent que le système de cette machine fonctionne correctement 80 % du temps. C’est la première fois que des scientifiques parviennent à faire fonctionner à l’aide d’un « casque pensant » une prothèse qui fournit un contrôle très précis et intuitif.

À l’avenir les scientifiques espèrent que ce système innovant permettra d’éviter les opérations chirurgicales lourdes qui provoquent parfois chez certains patients des rejets ou des infections. Cette expérience a également permis de relever toutes les données sur la manière dont le cerveau communique avec nos membres. Elle pourrait aider à améliorer le traitement des personnes souffrant d’accident vasculaire cérébral ou de blessures de la colonne vertébrale.

homme-prothèse

Bluffant ! À la rédaction, on félicite cette fabuleuse équipe de chercheurs américains pour leur invention révolutionnaire. On espère que leur recherche va permettre à toutes les personnes amputées de bénéficier de ce système ingénieux sans passer par une intervention chirurgicale éprouvante. Pensez-vous qu’un jour tous les problèmes physiques dont peuvent souffrir les hommes pourront être résolus grâce à la technologie ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux