Brad Pitt
Brad Pitt souffrirait de cette maladie

Nous avons récemment appris que le célèbre acteur Brad Pitt souffrait de prosopagnosie. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Est-ce que c’est une maladie dont on peut guérir ? Et si ce n’est pas le cas, comment cela affecte la vie de ceux qui en souffrent ?

De quoi s’agit-il exactement ?

Parfois, on a du mal à reconnaître les personnes que nous croisons tout au long de notre vie. Dans la majorité des cas, il s’agit juste d’un manque d’attention ou d’un problème de mémoire de moindre gravité. Mais pour certaines personnes – comme c’est le cas pour Brad Pitt – cela est dû à une maladie appelée la prosopagnosie. Ainsi, la prosopagnosie, ou cécité faciale, est une condition qui empêche une personne de reconnaître les visages ou d’interpréter correctement les traits et les expressions faciales.

Ainsi, ce trouble n’a rien à voir avec l’acuité visuelle, mais plutôt avec le cerveau, notamment les parties qui traitent la mémoire et la perception. Selon la gravité du trouble, les personnes qui souffrent de formes légères de la prosopagnosie peuvent simplement avoir du mal à différencier ou à identifier les visages d’étrangers. Dans les cas les plus graves, les patients n’arrivent même pas à reconnaître leurs proches. Ainsi, les sujets prosopagnosiques doivent utiliser d’autres moyens pour reconnaître les gens.

Ils peuvent notamment avoir recours à des subterfuges cognitifs, comme l’identification visuelle de certains détails comme la démarche, la corpulence, la coiffure, la voix ou l’odeur. Même avec ces subterfuges, vivre avec cette maladie peut être extrêmement difficile. Cette maladie peut notamment présenter un problème majeur pour les relations sociales, autant dans un cadre personnel que professionnel. Chez les personnes les plus sensibles, cela peut provoquer de l’anxiété sociale ou une dépression.

Prosopagnosie
© Krisse / Wikimedia Commons

Quelle est la cause de la prosopagnosie ?

Ce trouble cérébral est généralement causé par des lésions cérébrales à la suite d’un accident vasculaire cérébral ischémique, d’un traumatisme crânien, d’une encéphalite virale, d’une tumeur cérébrale, ou d’une crise épileptique. Dans d’autres cas, il s’agit d’une condition innée probablement causée par un défaut du développement du processus de reconnaissance des visages. Certaines données montrent qu’il pourrait y avoir un facteur génétique qui cause la prosopagnosie innée.

D’ailleurs, les personnes qui souffrent de prosopagnosie innée ont également au moins un autre membre de leur famille proche qui en souffre également. Quelle que soit l’origine du problème, il faut savoir que la prosopagnosie est incurable. En effet, il n’existe aucun traitement spécifique pour résoudre le problème. Cependant, il existe des programmes de formation et de soutien qui peuvent aider à surmonter les symptômes. Par ailleurs, des études sont en cours pour trouver des moyens d’aider les personnes prosopagnosiques.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments