La crise économique portugaise, qui a débuté en 2010, a poussé de nombreuses personnes à fuir le pays, à la recherche de meilleures conditions de vie. Le gouvernement tente désormais de convaincre ces Portugais de revenir, grâce à un programme spécial. Un budget de 10 millions d’euros est prévu à cet effet.

Un appel de grande envergure

Le 22 juillet 2019 marque l’officialisation du programme Regressar (revenir en français). Un véritable appel destiné aux Portugais ayant quitté le pays. Le pays manque cruellement de main-d’oeuvre alors qu’il tente de relancer une nouvelle fois son économie.

igorstevanovic / Shutterstock.com

C’est pourquoi le retour des centaines de Portugais habitant à l’étranger pourrait être décisif. Miguel Cabrita, secrétaire d’Etat à l’emploi, précise l’objectif : cette mesure est destinée à “aider ceux qui souhaitent rentrer”, autrement dit des Portugais désireux de revenir chez eux avec un réel soutien.

Le programme comporte de nombreux avantages : il peut offrir jusqu’à 6536 euros par personne, prendre en charge les frais de retour d’un.e Portugais.e et de sa famille, réduire ses impôts, etc. Toute personne qui voudrait bénéficier de cette aide doit candidater. Au total, ce sont plus de 3000 personnes qui pourront revenir au Portugal dans ces conditions.

Des centaines de Portugais avaient fui la crise économique

Restaurer l’équilibre démographique du pays

Entre 2010 et 2015, le solde migratoire du Portugal était négatif, et la population globale a diminué. Cela signifie qu’il y a plus de personnes ayant quitté le pays par rapport à celles qui s’y sont installées. De plus, la population continue de vieillir, à l’instar de celles de nombreux autres pays européens (l’Allemagne en tête).

C’est pourquoi il est urgent de multiplier les politiques telles que Regressar afin de rééquilibrer la démographie locale. L’immigration est en effet une solution à ce problème démographique. Cela nécessite de rendre le pays le plus attractif possible, aussi bien au niveau de sa fiscalité, des conditions de vie générales mais aussi des loisirs. Le dernier point est en effet essentiel pour répondre aux attentes d’une population plus jeune. 

Le programme venant d’être lancé, il faudra patienter pour voir s’il engendrera les résultats attendus par le gouvernement portugais. 


COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
nutsall Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
nutsall
Invité
nutsall

l Algérie le Maroc ne peuvent pas faire la même chose