Les astronomes ont découvert une nouvelle planète naine dans notre système solaire : le Gobelin

C’est officiel. Des astronomes ont découvert une nouvelle planète naine de 300 kilomètres de diamètre aux confins de notre système solaire. Située au-delà de la ceinture de Kuiper, celle-ci a été surnommée « le Gobelin » et met environ 40 000 ans pour faire le tour du Soleil.

 

Une planète naine située au-delà de la ceinture de Kuiper

Depuis des années, le Système solaire externe, où règnent les géantes gazeuses, fascine les astronomes et les scientifiques. C’est dans cette zone s’étendant au-delà de la ceinture d’astéroïdes, longtemps considérée comme une région glaciale et vide, que vient d’être découverte la planète naine 2015 TG387, rapidement surnommée « le Gobelin ». Cette découverte importante a été réalisée à l’aide du télescope japonais Subaru-8, seul dispositif, suffisamment précis pour explorer les confins de notre système solaire et détecter la présence de nouvelles planètes, installé à Hawaï.

Comme l’a expliqué Scott Sheppard, de la Carnegie Institution for Science de Washington : « Nous commençons tout juste à découvrir à quoi ressemble la zone externe de notre système solaire et ce qui pourrait s’y trouver. Nous pensons qu’il existe potentiellement des milliers de planètes dans notre système solaire ».

 

Sur les traces de la neuvième planète du système solaire

Mesurant environ 300 kilomètres de diamètre, 2015 TG387 met environ 40 000 ans pour faire le tour de notre astre et son orbite elliptique peut l’emmener jusqu’à 2 300 unités astronomiques du Soleil (ce qui représente 60 fois la distance entre Pluton et le Soleil). Selon les chercheurs, la course particulière de la planète naine indiquerait l’influence gravitationnelle d’un corps massif, qui pourrait se révéler être la neuvième planète de notre système solaire, que les astronomes recherchent depuis si longtemps.

Selon Scott Sheppard : « Les objets lointains que nous découvrons dans cette zone nous aident à mieux comprendre la frontière du système solaire et l’influence d’une éventuelle planète, qui façonnerait leur orbite ». Suite à la découverte de cette nouvelle planète naine aux confins du système solaire, l’équipe de recherche va poursuivre ses observations afin de découvrir d’autres indices pouvant la mettre sur les traces de cette hypothétique planète.

© Pixabay

Les Amérindiens considéraient qu’il existait 5 genres et non 2