Face aux critiques grandissantes vis-à-vis des trottinettes électriques, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé plusieurs mesures pour “en finir avec l’anarchie” des trottinettes.

Les trottinettes électriques sont dans le viseur de la maire de Paris. Face au mécontentement grandissant des habitants et après l’inefficacité de certaines mesures, la maire de Paris a annoncé, jeudi 6 juin, une série de mesures concrètes qui seront mises en vigueur début juillet.

Les utilisateurs vont devoir réduire la vitesse de leurs engins. Aujourd’hui, la vitesse est limitée à 25 km/h mais elle devra chuter à 20 km/h, et à 8 km/h dans les zones piétonnes. Un arrêté municipal va également interdire la circulation des trottinettes dans les parcs et jardins.

Enfin, Anne Hidalgo compte prendre un arrêté commun avec le préfet de police pour interdire le stationnement des trottinettes sur les trottoirs. Jusqu’à présent, les véhicules étaient autorisés à stationner sur les trottoirs tant qu’ils ne gênaient pas. Ils devront maintenant utiliser les places de stationnement sur la chaussée, qu’ils partageront avec les voitures et les motos. 2 500 places réservées aux trottinettes seront créées d’ici la fin de l’année.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de