Accueil Monde Lifestyle

Pourquoi il ne faut pas cuire ses aliments dans du papier d’aluminium ?

Une partie peut s'infiltrer dans votre repas, ce qui est mauvais pour la santé

papier aluminium poisson
— Sergey Fatin / Shutterstock.com

Le papier d’aluminium est un incontournable de la cuisine depuis des décennies, offrant un moyen pratique et polyvalent de stocker, cuire et emballer les aliments. Cependant, ces dernières années, des inquiétudes ont émergé quant aux risques potentiels pour la santé associés à son utilisation. Qu’en est-il réellement ?

Petit rappel : c’est quoi le papier d’aluminium exactement ?

Également appelé feuille d’aluminium, le papier d’aluminium est un matériau léger et très fin à base de métal, principalement de l’aluminium. Facilement pliable et malléable, le papier d’aluminium est couramment utilisé dans les ménages et l’industrie alimentaire à diverses fins. Dans la cuisine, il est souvent utilisé pour emballer et recouvrir les aliments, ainsi que pour cuire, griller et conserver les restes. Dans d’autres domaines, la feuille d’aluminium trouve des applications dans l’isolation, l’emballage, la conduction électrique et même les arts décoratifs.   

Autrement dit, le papier d’aluminium est un matériau très polyvalent et très pratique qu’on utilise pour un grand nombre de choses. Pourtant, il y a des aspects du papier d’aluminium qui soulèvent des inquiétudes face à son utilisation. Il y a en effet de plus en plus d’interrogations sur les effets potentiellement dangereux de la feuille d’aluminium sur la santé humaine. Face à ces craintes, les scientifiques étudient depuis des années la menace potentielle que la surexposition à l’aluminium peut avoir sur la santé humaine.

Il n’y a pas de preuve scientifique formelle qui indique que c’est dangereux

La recherche a montré qu’une partie du papier d’aluminium utilisé dans la cuisine s’infiltre dans les aliments, ce qui peut poser des problèmes de santé au fil du temps. Il faut savoir que nos aliments contiennent déjà naturellement une petite quantité d’aluminium, étant donné que c’est l’un des métaux les plus abondants sur Terre. La quantité d’aluminium naturellement présent dans la nourriture n’est généralement pas considérée comme nocive.

Mais qu’en est-il lorsqu’une plus grande quantité d’aluminium est ingérée par le biais de la nourriture en raison de l’usage d’ustensiles qui contiennent de l’aluminium et des papiers d’aluminium ? Dans ce cas-là, il peut y avoir des risques de surexposition. Or, certaines études ont montré que la surexposition à l’aluminium était liée à la maladie d’Alzheimer, à de l’insuffisance rénale et à des maladies osseuses. Notons qu’il existe certains facteurs qui favorisent l’infiltration de l’aluminium dans la nourriture, notamment la température de cuisson.

Une étude a montré que la quantité d’aluminium dans de la viande rouge cuite au four et préparée dans du papier d’aluminium pouvait augmenter de 89 % à 378 %. L’acidité des aliments peut également influencer l’infiltration du métal dans la nourriture. Quoi qu’il en soit, malgré les corrélations trouvées entre certaines maladies et l’ingestion d’aluminium, il n’existe pas de preuves formelles que l’aluminium est effectivement une cause de ces maladies. Par ailleurs, l’aluminium serait-il le remède contre la pollution plastique ?

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger
Exit mobile version