Première observation d’un astéroïde venu d’un autre système solaire : il est totalement atypique

Notre système solaire est actuellement visité par un curieux objet. Découvert il y a environ un mois, le premier astéroïde interstellaire jamais observé parcourt notre système solaire pour le plus grand bonheur des astronomes. L’objet en question est exceptionnel et ce qu’il nous réserve l’est tout autant selon les spécialistes.

 

QUEL EST CE FAMEUX OBJET INTERSTELLAIRE ?

D’abord pris pour une comète, l’objet en question est en réalité un astéroïde. Il a été découvert fin octobre par le télescope Pan-STARRS 1 installé à Hawaii. Toutefois, celui-ci est différent de ce que les astronomes ont pu observer jusqu’alors. Pendant près d’un mois, les spécialistes ont donc effectué une série d’observations au télescope afin d’en apprendre plus sur ce visiteur un peu particulier, et ses caractéristiques ont de quoi surprendre.

Baptisé Oumuamua, son nom officiel est 1I / 2017 U1. Cet astéroïde en forme de cigare mesure près de 400 mètres de long et pourrait être jusqu’à 10 fois plus long que large. Quant à son origine interstellaire, elle a pu être déterminée grâce à deux données : sa trajectoire et sa vitesse. Après analyse, ces dernières ont permis aux scientifiques d’affirmer qu’il s’agissait d’un corps extrasolaire, peut-être projeté par une étoile voisine.

D’OÙ PROVIENDRAIT CET ASTÉROÏDE ?

Selon les premiers calculs effectués, l’astéroïde proviendrait de la direction de l’étoile Vega, dans la constellation de Lyra. Une hypothèse en réalité impossible car il aurait fallu 300 000 ans à l’astéroïde pour atteindre notre planète. Or, Vega n’était pas à l’emplacement que nous connaissons il y a 300 000 ans. Ce détail intrigue les scientifiques et un constat ressort : « Oumuamua aurait pu voyager dans l’espace, sans attache à aucun système stellaire, pendant des centaines de millions d’années » selon l’astrophysicien de la NASA Thomas Zurbuchen.

Il a également ajouté que « Pendant des décennies, nous avons émis l’hypothèse que de tels objets interstellaires existaient, et maintenant – pour la première fois – nous avons des preuves directes qu’ils existent. Cette découverte historique ouvre une nouvelle fenêtre pour étudier la formation de systèmes solaires au-delà du nôtre ».

 

UN OBJET ÉTONNANT QUI POURSUIT SON VOYAGE

En plus de ce détail incroyable, les chercheurs ont pu observé qu’Oumuamua était, comme les autres objets externes au système solaire, de couleur rougeâtre et complètement inerte. L’astéroïde serait donc composé de matériaux denses (comme la roche ou le métal) et qu’il ne contiendrait ni eau ni glace.

Voyageant depuis des millions d’années selon les spécialistes, Oumuamua continue sa route au cœur du système solaire. Au 20 novembre, sa vitesse était de 138 000 km/h et d’après les estimations, il devrait passer l’orbite de Jupiter en mai 2018 et celle de Saturne en janvier 2019. D’ici là, les scientifiques vont continuer à l’observer jusqu’à ce qu’Oumuamua soit trop faible pour être vu.


Le tetanos qui a pourtant quasiment disparu des pays riches, tue encore 584 personnes par jour, soit 213 000 décès par an dans le monde.

— @DailyGeekShow