— VGstockstudio / Shutterstock.com

Les troubles alimentaires sont des problèmes à prendre au sérieux, car ils peuvent être lourds de conséquences pour ceux qui en souffrent. Si les troubles comme l’anorexie ou la boulimie sont bien connus du public, il en existe d’autres qui sont tout autant dangereux. Parmi eux, nous pouvons citer l’orthorexie ou la volonté obsessionnelle de manger sainement.

Un trouble alimentaire lié à l’obsession d’une meilleure hygiène de vie

Manger sainement est une habitude essentielle pour combattre un bon nombre de maladies et autres problèmes de santé. En effet, une alimentation saine est recommandée, même pour une personne en parfaite santé. Mais manger sainement peut également devenir toxique pour la santé et le bien-être. Quand avoir une bonne hygiène alimentaire devient une obsession, cela ne figure plus comme une habitude profitable pour la santé. Au contraire, un tel problème est reconnu comme étant un trouble alimentaire, et c’est ce que l’on appelle communément l’orthorexie.

Ainsi, l’orthorexie est décrite comme étant un trouble de l’alimentation caractérisé par une obsession dangereuse pour une alimentation saine. L’obsession de suivre un régime sain et de ne consommer que des « aliments purs » s’enracine profondément dans la façon de penser de l’individu au point qu’elle interfère avec sa vie quotidienne. Le danger concernant ce trouble étant que l’obsession peut empirer et entraîner une malnutrition ou des carences nutritionnelles. L’orthorexie peut également pousser l’individu à l’isolement social, accentuant de fait son trouble. En effet, il peut être difficile de nouer des liens avec d’autres personnes étant donné les restrictions imposées par le mode de vie des personnes qui souffrent d’orthorexie.

Le problème est d’autant plus accentué que de nombreuses manifestations sociales impliquent la consommation de nourriture. En ce qui concerne les autres manifestations de l’orthorexie dans la vie quotidienne, on observe généralement un rejet de tous les aliments perçus comme malsains, surtout la malbouffe. Ensuite, l’individu peut également développer une habitude de vérifier de manière compulsive les composants de chaque aliment qu’il pourrait être amené à manger. Une telle habitude peut être très contraignante, ce qui sera source d’anxiété. Cela aura également tendance à restreindre les activités sociales de l’individu.

— fizkes / Shutterstock.com

Un trouble alimentaire encore difficile à aborder

Quant à savoir quelles sont les causes de l’orthorexie, cela peut être le résultat d’autres troubles mentaux comme l’anxiété et la dépression. D’autres facteurs culturels et sociaux doivent également être pris en compte. Il existe actuellement une tendance de plus en plus forte en faveur d’une alimentation plus saine et plus équilibrée. De tels régimes alimentaires sont souvent associés à des personnes qui ont une apparence physique considérée comme « parfaite ». La propagation de cette tendance sur les réseaux sociaux participe également à accentuer le problème.

En ce qui concerne le diagnostic et les traitements de ce trouble, il n’existe pas de formule standard, dans la mesure où l’orthorexie n’est pas officiellement reconnue par le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM). Quoi qu’il en soit, c’est un terme largement employé par les grandes enseignes alimentaires ainsi que de nombreux scientifiques qui se sont penchés sur le sujet. Ainsi, diagnostiquer et soigner l’orthorexie se fait au cas par cas, et chaque médecin aura sa propre méthode. La psychothérapie est souvent recommandée pour ce trouble, mais d’autres traitements – parfois médicamenteux – peuvent également être choisis par les médecins. Les médicaments sont surtout nécessaires dans les cas où le trouble a déjà entraîné des effets physiques néfastes sur l’individu.  

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de