L’Ophiocordyceps unilateralis est un champignon parasite aux capacités effrayantes qui évolue dans les zones tropicales. Il est capable de prendre le contrôle du cerveau des insectes, dont les fourmis qui règnent pourtant en maître sur la planète depuis plus de 120 millions d’années. La découverte de ce parasite a engagé de nombreuses études et les scientifiques viennent de révéler aujourd’hui que ce champignon a aussi la capacité de contrôle le cerveau des humains… Et qu’il ne s’en prive pas. 

Mais comment l’Ophiocordyceps unilateralis est-il capable de zombifier les insectes ? Présents sur la végétation en décomposition, ses spores se déposent sur l’insecte et pénètrent à l’intérieur. C’est dans le corps de ce dernier qu’il va pouvoir se développer en évacuant des substances chimiques jusqu’au cerveau qui vont l’infecter et contrôler son esprit. Il force ensuite l’insecte à monter dans les hauteurs d’un arbre, puis fait jaillir des tiges à travers le corps de son hôte, lui permettant de diffuser ses spores aux alentours et d’infecter d’autres insectes. 

L’Ophiocordyceps unilateralis en action

L’Ophiocordyceps unilateralis possède des molécules qui ont soulevé l’intérêt de très nombreux scientifiques dans la recherche contre le cancer, mais aussi contre les infections et l’immunologie. Plusieurs tests cliniques ont été effectués sur des patients depuis une quinzaine d’années environ, et les chercheurs viennent de réaliser que ces essais ont eu un impact incroyablement inquiétant sur le métabolisme humain. Ils viennent seulement de réaliser l’ampleur de ce phénomène qui fait froid dans le dos

Ainsi, le brillant neurologiste Scott Ant, de la prestigieuse université de Harvard, vient de publier un rapport qui pourrait remettre en question les rapports de force dans le monde… L’Ophiocordyceps unilateralis influe également sur le comportement de l’Homme mais, contrairement aux insectes, il ne semble pas mortel. Cependant, les chercheurs ont remarqué que les personnes infectées étaient victimes d’une forte baisse de leur quotient intellectuel et qu’ils pouvaient prendre des décisions complètement irrationnelles. 

Malheureusement le problème ne concerne pas que les personnes ayant subi les essais cliniques… Dans son rapport, baptisé Ophiocordyceps unilateralis : The Biggest Threat To Mankind (La plus grande menace pour l’humanité), Scott Ant explique que “comme il le fait avec les insectes, le champignon parasite utilise les humains pour se propager et infecter de plus en plus d’hôtes”.

La scientifique Hope Wasp explique : “C’est extrêmement alarmant. Nous avons réalisé que l’explosion des problèmes capillaires à travers le monde était en réalité dû au champignon parasite. Ce que nous prenions pour des desquamations excessives du cuir chevelu, ces fameuses pellicules, sont en réalité des spores. Les personnes infectées contaminent les autres avec leurs“pellicules” en les répandant partout : à leur bureau, dans les transports en commun, en buvant un verre avec des amis.” Personne ne serait à l’abri… 

Un expert français de L’OQE (Observatoire du QI des Élites) révèle une explosion des comportements irrationnels à travers le monde : “C’est très clair maintenant. Jamais dans l’histoire de l’Homme nous avions été confronté à autant de stupidité, généralisée sur tous les continents du monde. Tout s’explique désormais avec ce champignon parasite. Les selfies au bord du vide, les challenges dangereux sur Internet, les décisions absurdes de nos politiciens, la popularité croissante des télé-réalités de plus en plus bêtes… À la lumière de ces révélations, nous avons approfondi nos recherches. Il suffit de regarder ces photos du président Trump, il a des pellicules partout sur les épaules. Il est sans doute infecté. C’est grave. Et regardez ces photos de notre président, je suis très inquiet.”

Donald Trump est connu pour ses pellicules capillaires…


Si les fourmis, qui ont plus de 120 millions d’années, n’ont pas fait le poids face à l’Ophiocordyceps unilateralis, nous autres Homo sapiens, qui ne sommes là que depuis 300 000 ans, ne devrions avoir aucune chance. Mais c’était sans compter l’inventivité et la résilience des scientifiques ! Tous nos espoirs reposent désormais sur un nouveau shampoing antipelliculaire, antifongique et antistupidité, formule 3 en 1 : 100 % d’inefficacité.

Alors s’il vous plaît, pensez à vos proches et surveillez vos pellicules !

« POISSON D’AVRIL ! » 

Nos poissons d’avril des années précédentes :

2018 : La raison secrète qui pousse Elon Musk à aller sur Titan : il y a découvert une forme de vie

2017 : Des chercheurs ont réussi l’impensable : ils ont sauvegardé la conscience d’une femme avant sa mort

2016 : Un tournant dans l’histoire de l’humanité : des scientifiques ont prouvé que les Mayas venaient d’une autre planète

COMMENTEZ
6

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
Bertrand-Noël RochMarion RMatthieuFrançoise MartinezRamina Grobis Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Françoise Martinez
Membre
Françoise Martinez

MDDDDR, j’ai marché à fond c’était tellement drôle !!! Meilleur poisson d’avril 😀 😀 😀
Vous êtes géniaux, je vous aime le Daily Geek Show

Marion R
Invité
Marion R

Vous êtes des génies hahaha