À partir de simples ombres, Vincent réalise des dessins aussi amusants que décalés

Il suffit de peu de choses pour créer une oeuvre d’art. L’ombre d’un objet et un peu d’imagination suffisent à donner vie à des dessins originaux. C’est avec ces éléments et un crayon noir que Vincent Bal a créé Shadowlogy, une série d’œuvres étonnantes où l’élément principal est l’ombre d’un objet du quotidien. 

Artiste belge, Vincent Bal est connu pour son travail en tant que réalisateur de courts et longs-métrages. Cependant, c’est une autre facette de son travail qui l’a fait connaître à plus grande échelle : ses dessins. En mai 2016, il a posté sur Facebook une œuvre décalée qui a fait sensation. De nombreuses autres oeuvres ont vu le jour depuis, et leur caractéristique principale est que chacun peut essayer de les reproduire chez soi avec simplement un objet, un crayon noir et un peu de lumière.

La base du travail de Vincent Bal provient des ombres que projettent les objets qui l’entourent. Il prend d’abord un objet courant comme une bague, des légumes ou tout simplement ses doigts. L’objet en question est exposé à la lumière laissant alors apparaître une ombre variant en fonction de sa position. A partir de cette ombre, Vincent Bal ajoute quelques traits de crayon, donnant ainsi vie à des dessins nés de l’ombre et de la lumière.

Par ce travail, l’artiste illustre parfaitement ce qu’est la photographie (dont la signification exacte est dessiner avec la lumière.) Sa première œuvre, pourtant née par hasard alors qu’il travaillait sur un scénario est alors devenue la première d’un projet suivi par de nombreux fans : Shadowlogy. Un projet accueillant régulièrement de nouveaux dessins aussi ingénieux que poétiques.

Avec ses ombres décalées en bases pour des dessins, Vincent Bal a séduit à la fois les fans de son travail mais aussi une nouvelle communauté conquise par cette manière atypique de créer. Ces petits travaux généralement postés sur Facebook et sur Instagram sont également l’occasion pour le réalisateur de s’amuser un peu entre deux gros projets. “J’aime à quel point c’est rapide. Je peux trouver une idée, la réaliser, trouver un public, le tout en moins d’une demi-heure. J’aime cette liberté. Il n’y a pas de restrictions. Je peux juste regarder une ombre et voir si je reconnais une forme.” Si vous souhaitez découvrir tous les héros de Shadowlogy, n’hésitez pas à vous rendre sur les pages Facebook et Instagram de Vincent Bal.


Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l’existence

— Léon Blum