Un Nouveau Jour sur Terre, l’un des plus beaux documentaires animaliers de tous les temps

Pour vous évader en cette rentrée, rien de tel qu’un documentaire animalier, qui plus est sur grand écran ! Un nouveau jour sur terre, la nouvelle production de la BBC, sort en salle demain. Voilà trois bonnes raisons d’aller le voir !

Un projet incroyable

Un nouveau jour sur terre est en réalité la suite d’un des plus mythiques documentaires animaliers de l’histoire : Un jour sur terre, produit par la BBC en 2007, récompensé par d’innombrables prix. ce film suivait le destin sur une année des représentants de trois espèces (ours polaire, baleine à bosse et éléphant d’Afrique).

Fruit de plusieurs années de tournage, ce nouveau volet est encore plus ambitieux, puisqu’il s’agit de suivre cette fois d’innombrables espèces (dont les singes à tête blanche du Guangxi en Chine, jamais filmés auparavant !), cette fois sur une seule journée. Grâce à de nombreuses innovations techniques, vous pourrez découvrir de nombreuses images inédites.

Un film d’évasion

Le film ravira les amoureux de la Nature, mais pas seulement. En effet, ce documentaire est très bien servi par son scénario. En passant, de l’aube au crépuscule, sur tous les continents, en montrant de splendides scénettes sur différents animaux (marins, terrestres, oiseaux, batraciens et reptiles…), les réalisateurs provoquent un effet de changement constant d’ambiance d’atmosphère qui soutient le rythme du film.

Toujours importants dans ce genre de productions, les voix off de la narration sont interprétées en anglais par Robert Redford (déjà au casting du premier volet) et Jackie Chan. Pour la version française, le choix s’est porté sur le baryton Robert Wilson !

Une prise de conscience

L’équipe de la BBC ne fait pas mystère de l’aspect pédagogique de son projet. On se souvient que le premier volet en 2007 avait provoqué un choc dans la prise de conscience de la réalité du changement climatique. En observant la vie animale sur une journée, le spectateur ne peut être que bouleversé par la fragilité et la beauté de la nature.

Alors que rien de concret n’est fait pour enrayer aussi bien la pollution des océans et de l’air que le réchauffement global de la température terrestre et le déclin inédit depuis des millions d’années de la biodiversité, on peut sincèrement se demander si « Un nouveau jour sur terre » aura une suite dans dix ou quinze ans…


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux