Le talentueux photographe a d’abord capturé une petite cabane rouge, qu’il apprécie pour le sentiment de sérénité qu’elle lui renvoie. C’est avec elle qu’il a commencé, en photographiant la même scène année après année. Les résultats sont toutefois différents les uns des autres, car en fonction des saisons les paysages se transforment.
“Les cabines rouges ont une qualité romantique, mais elles sont également porteuses d’espoir et peuvent être une promesse d’une journée de détente et de quiétude à l’abri des nombreux problèmes, défis et du stress de ce monde”, déclare Ole Henrik Skjelstad.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ole Henrik Skjelstad (@ole.henrik.skjelstad) le

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de