― WeDesing / Shutterstock.com

Le dernier spectacle The Closer de Dave Chapelle a créé la polémique. En effet, Netflix doit faire face à des mécontentements au sein de son équipe, face à des blagues de l’humoriste jugées transphobes.

Il y a peu, Netflix a ajouté à son catalogue The Closer, le dernier spectacle humoristique de Dave Chapelle. Seulement, ce dernier crée la polémique, non seulement sur la toile, mais aussi au sein même de l’entreprise. Effectivement, l’humoriste, jugé transphobe depuis des années, a réitéré dans son dernier spectacle avec des blagues sur les personnes transgenres. Ainsi, de nombreuses personnes appellent à boycotter The Closer, ou même à supprimer le contenu.

Mais cela a aussi engendré un problème chez le géant du streaming. Dans un mémo adressé aux employés de la plateforme de streaming, Ted Sarandos, co-directeur exécutif de Netflix, a déclaré que le spectacle de Dave Chapelle n’était pas un appel à la haine. De plus, le programme ne sera pas retiré du catalogue Netflix. « Nous n’autorisons pas (sur) Netflix les programmes conçus pour inciter à la haine ou à la violence, et nous ne pensons pas que The Closer franchisse cette limite. »

« Nos employés sont encouragés à ne pas être d’accord ouvertement et nous soutenons leur droit de le faire », a déclaré Netflix. Néanmoins, trois employés du groupe sont suspendus. En effet, ils sont intervenus lors d’une réunion virtuelle entre cadres, pour manifester leur mécontentement. La Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (GLAAD) a souhaité répondre à Netflix en demandant d’écouter ses employés et le public LGBTQ+ sur ce qu’ils considèrent comme étant une attaque envers leur communauté.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de