— Photoroyalty / Shutterstock.com

Les lésions nerveuses peuvent entraîner des douleurs persistant pendant des années, voire toute une vie. Des chercheurs ont récemment démontré que l’exposition des nerfs endommagés à une aiguille froide déclenchait leur régénération, réduisant ainsi considérablement la douleur.

La cryoneurolyse

Pouvant être réalisée par un radiologue interventionnel, la procédure est connue sous le nom de « cryoneurolyse ». Elle consiste à congeler une aiguille hypodermique, à l’insérer sous la peau du patient, puis à utiliser la technologie du scanner pour la guider jusqu’au nerf endommagé. À son contact, le nerf commence par se détériorer, perdant sa fonction, mais se régénère ensuite en un nouveau nerf sain.

« La classification de Sunderland comprend cinq degrés de lésion des nerfs périphériques », explique David Prologo, chercheur à l’université Emory d’Atlanta et auteur principal de l’étude, qui sera présentée plus tard ce mois-ci lors de la réunion scientifique annuelle de la Society of Interventional Radiology. « Ils vont de la blessure partielle [Sunderland 1] à la rupture complète et irréversible [Sunderland 5]. »

« Après une blessure de type Sunderland 2, le nerf dégénère, puis se régénère, ce qui ne se produit pas après une lésion de type Sunderland 1 ou Sunderland 3 à 5 », poursuit le chercheur. « En exposant le nerf à la bonne quantité de froid, pendant la durée appropriée, sur la bonne zone et de manière ciblée, la lésion très spécifique de type Sunderland 2 peut être induite. »

Des résultats impressionnants

Pour l’heure, Prologo et ses collègues ont testé ce traitement innovant sur huit patients souffrant de douleurs nerveuses chroniques depuis 9 ans et demi en moyenne.

Aucun effet secondaire négatif n’a été observé chez les sujets testés, et tous ont retrouvé l’usage complet du membre affecté au fil du temps. Selon les scientifiques, de tels résultats confirment que le nerf endommagé s’est régénéré avec succès. L’équipe a également indiqué que six des participants avaient signalé une réduction spectaculaire de la douleur.

Bien que des recherches supplémentaires doivent encore être menées, les auteurs de l’étude estiment que la cryoneurolyse interventionnelle pourrait un jour remplacer les médicaments antidouleur non seulement lorsque les nerfs ont été endommagés à la suite d’un traumatisme, mais aussi pour traiter des affections chroniques telles que la névralgie pudendale.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments