La mythologie grecque regorge de châtiments divins comme celui de Tantale, ou encore le châtiment atroce auquel a été condamné Prométhée. Cependant, il existe un châtiment divin extrêmement connu, qui pourrait sembler au premier abord pas si atroce : celui de Sisyphe.

Sisyphe était le roi fondateur d’Ephyra, plus connue sous le nom de Corinthe. Il était aussi un homme rusé, et prêt à tout pour continuer à vivre. Après avoir dénoncé Zeus, le dieu avait enlevé Egine, la fille du dieu-fleuve Asopos. Zeus tenta alors de se venger. En effet, le dieu envoya Thanatos pour enchaîner Sisyphe dans le royaume des morts. Mais, c’était compter sans la ruse du roi de Corinthe. Par deux fois, Sisyphe déjoua la mort. Cependant, tout le monde sait que nous ne pouvons pas berner les dieux éternellement. Alors Sisyphe fut condamné à faire rouler une grosse pierre jusqu’au sommet d’une montagne. Une tâche très ardue et presque impossible, puisque à chaque fois que Sisyphe arrive vers le sommet, la pierre redescend inéluctablement.

Selon Albert Camus, le mythe de Sisyphe est une allégorie de la vie humaine : un éternel recommencement, une quête perpétuelle de vérité et de sens.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de