Myspace fait son grand retour dans le monde réseaux sociaux

Anciennement roi incontesté d’Internet, le réseau social Myspace réapparait alors qu’on le croyait mort et enterré. Depuis son rachat l’année dernière par Specific Media et Justin Timberlake pour seulement 35 millions de dollars aucune nouvelle n’était apparue jusqu’à ce lundi…

Et dire que ce n’était même pas prémédité. Peu après l’annonce d’un bug sur Facebook, son ancien rival Myspace pointe le bout de son nez par le biais de son copropriétaire, Justin Timberlake. Dans un tweet, la pop-star annonce le renouveau du site en joignant une vidéo de présentation pour le moins prometteuse. Mais d’abord, rappelons quelques faits. 4ème site le plus visité au monde en 2005, Myspace est racheté la même année par le magnat des finances Rupert Murdoch pour une somme de 580 millions de dollars. Tout va bien jusqu’en juin 2008 où Facebook passe devant en nombre de visiteurs avec 132 millions contre 117,5 millions. S’en suit une longue traversée du désert pour le réseau social orienté vers la musique. 

Mais il est de retour ! En plus de pouvoir se connecter via Facebook ou Twitter, l’interface a totalement été refaite à neuf, mêlant habillement Metro de Windows 8 avec des touches d’Instagram, Pinterest ou encore Tumblr. Ce que l’on peut dire, c’est que le design du site, à la fois minimaliste et moderne, redonne envie de se plonger des heures à travers ce qui était considéré pour certains comme étant la référence des sites musicaux. Là où Myspace fait attention, c’est de ne pas aller marcher sur les plates bandes de Facebook  et d’en faire un site d’information identitaire, mais il se concentre davantage sur le partage de contenu, la création de playlists et le suivi d’artistes bien évidemment. Le site n’est pas encore accessible, mais vous pouvez néanmoins vous inscrire afin de recevoir une invitation pour l’essayer. La grande question est maintenant de voir s’il pourra s’imposer à nouveau dans un contexte bien différent de celui qu’il a connu.

Attendez-vous l’arrivée de ce nouveau Myspace ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux