— Postmodern Studio / Shutterstock.com

La protection de l’environnement et l’inversion des tendances climatiques sont désormais des préoccupations qui concernent tout le monde, notamment les entreprises dans tous les secteurs. Le leader mondial du luxe, LVMH, en a bien conscience et le groupe a décidé que ses entreprises n’utiliseront plus que du plastique recyclé d’ici 2026.

Maison mère de Louis Vuitton, Christian Dior, Tiffany & Co., Sephora, Fendi et bien d’autres encore, LVMH est l’une des entreprises les plus puissantes au monde. En tant que telle, c’est également l’un des groupes ayant le plus important impact écologique dans le monde. Mais le leader français du luxe compte bien agir pour protéger l’environnement, et il a récemment annoncé son intention de n’utiliser que du plastique recyclé d’ici 2026. Cet ambitieux projet fait partie du programme LIFE 360 du groupe, qui identifie les piliers sur lesquels LVMH compte mettre en œuvre sa croissance d’ici 2030.

Les projets de réductions d’empreintes environnementales du groupe ne se limiteront pas aux plastiques, a rapporté Fashion Network. En effet, l’entreprise espère pouvoir « utiliser des matières recyclées, des fibres bio-sourcées, innover sur les matières », selon les déclarations d’Antoine Arnault, directeur de l’image et de l’environnement de LVMH, lors de l’assemblée générale du groupe. Le groupe s’est également engagé à réduire ses émissions carbone de 50 % d’ici 2026, ainsi qu’à assurer l’utilisation de l’énergie renouvelable pour l’ensemble de ses établissements.

Dans la mise en œuvre de son programme, LVMH ne travaillera pas seul, dans la mesure où il sera accompagné par le cabinet d’étude Quantis. De plus, le groupe travaille également en partenariat avec l’UNESCO pour ses projets dans le domaine de la biodiversité.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de