- Everett Historical / Shutterstock.com

Aujourd’hui, l’expression est entrée dans les mœurs françaises. « Mettre la pâtée » signifie littéralement « une victoire sans appel, sans équivoque ». À l’instar de beaucoup d’autres expressions françaises, elle tire son origine des temps médiévaux. Nous vous proposons de découvrir l’origine de cette expression.

Entre 1337 et 1453, la guerre de Cent Ans fait rage, opposant la dynastie des Plantagenêt à celle des Valois. Au sein du royaume d’Angleterre ou de celui de France, les batailles s’accumulent, même si le conflit est globalement très entrecoupé de trêves plus ou moins longues.

Près d’Orléans, la ville de Patay est le théâtre d’une bataille importante en 1429. Les troupes d’Henri VI d’Angleterre, mal préparées à la bataille, sont rapidement mises en déroute par une cavalerie française qui écrasera tout sur son passage.

Menée d’une main de maître par Jeanne d’Arc en personne, ce sont près de 2500 soldats et officiers anglais qui seront tués ou prisonniers. Côté troupes françaises, une centaine de soldats perdront la vie. Cette bataille devient rapidement un symbole, d’où l’expression « mettre la Patay ». Par la suite, et notamment sous l’influence des milieux populaires, une déformation linguistique s’effectuera. « Patay » deviendra « pâtée »…

Statue de Jeanne d’Arc

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de