Parce que le jeu de rôle ne se pratique pas qu’autour d’une table, découvrez tout sur sa version grandeur nature

une-gn

Vous avez peut-être entendu parler des jeux de rôle grandeur nature ? Ce ne sont ni plus ni moins que des parties de jeux de rôle, mais dans des décors grandeur nature et où les joueurs incarnent physiquement leurs personnages. Vous vous demandez comment une telle chose est possible ? SooGeek répond à cette épineuse question !

Qui peut participer ?

GN-2

Eh bien, tout le monde ! Certains GN parmi les plus grands proposent même des rôles pour les enfants qui se retrouvent impliqués aux côtés de leurs parents dans cette grande aventure ! Que vous ayez entre 7 et 77 ans, que vous soyez un complet néophyte ou un joueur hardcore, seul, en couple ou en groupe, on ne vous refusera jamais l’entrée.

 

Concrètement, qu’est-ce qu’on y fait ?

GN

Chaque joueur incarne un personnage au passé, le background, défini à l’avance, souvent par le joueur lui-même. Charge au joueur de définir son style de jeu, son apparence et ses actions durant la partie, mais ce sont les organisateurs du GN qui, bien souvent, fixeront des objectifs individuels aux joueurs qui s’efforceront de les atteindre.

 

Comment ça fonctionne ?

GN-3

La partie se déroule dans une aire de jeu qui constitue le décor de l’univers. C’est bien souvent un endroit plus ou moins dominé par la nature, avec forêt et plaines.

Il y a bien sûr tout un ensemble de règles que les organisateurs s’occupent de faire respecter, mais on compte largement sur les joueurs pour faire preuve de respect et de fair-play, aussi cela se passe généralement bien de ce côté-là. En outre, les organisateurs s’occupent également de mettre en place des PNJ, des personnages non-joueurs, incarnés par des organisateurs ou d’autres joueurs, dont la tâche est uniquement d’interagir avec les joueurs. Ils peuvent incarner un barbare qui se chargera d’attaquer les joueurs, ou un marchand qui les ravitaillera, en bref, ils rendront le monde plus vivant.

 

Oui, mais les combats ?

GN-4

C’est bien simple, car les combats entre joueurs s’appuient sur deux aspects fondamentaux : d’abord les caractéristiques et compétences du personnage. Celles-ci sont déterminées par le joueur selon les règles du jeu et soumises à l’approbation des organisateurs : il aura ainsi un total de points de vie, de force ou d’adresse qui détermineront ses actions et sa dangerosité au combat.

Outre cela, le combat en lui-même se déroule de manière forte différente selon les GN : dans certains on utilisera des armes factices, comme des épées rembourrées, et les joueurs se porteront les coups et compteront les points. Dans d’autres, la résolution du combat se fera au jet de dés. Dans tous les cas, on compte sur la bonne foi des joueurs et sur leur fair-play.

 

Existe-t-il différentes sortes de GN ?

GN-5

Bien sûr ! Des dizaines ! Même si le médiéval-fantastique tend à s’imposer, vous trouverez des GN se déroulant dans tous les univers, des murder party rendant hommage à Agatha Christie, aux simulations militaires utilisant des équipements de air-soft, en passant par la post-apo, vous trouverez sûrement votre bonheur.

 

Combien de gens peuvent participer ?

GN-6

Certains des plus grands GN rassemblent des milliers de joueurs, pouvant aller jusqu’à 5000 participants, voire plus ! Cela donne parfois des batailles gigantesques aux proportions épiques, des évènements auxquels tout joueur rêve de participer.

 

Eh bien, voilà qui devrait aider tous les apprentis GN-istes qui voudraient se lancer dans cette activité géniale qui nous offre des événements de grande qualité. N’oubliez pas que cela demande un certain investissement, personnel mais également financier, et qu’une certaine maturité est attendue, mais qu’au bout du compte, vous ne le regretterez pas. Alors, avez-vous envie de vous lancer dans l’aventure ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux