Qui ne se souvient pas de ce plombier à casquette rouge, un pull rouge et une salopette bleue ? Sans oublier la moustache qui le caractérise si bien. Créé par un artiste japonais, il est devenu l’un des personnages virtuels les plus emblématiques de la planète. On retrouve ce petit personnage dans plus de 200 jeux depuis sa création, mais encore, il serait difficile d’imaginer Nintendo ou même des jeux vidéo pour la famille sans lui. Mais d’où vient-il ?

Appartenant à Nintendo et créé par Shigeru Miyamoto, un concepteur de jeu vidéo, Mario (Marjo en italien) est un caractère fictif dans Mario, la franchise de jeu vidéo la plus vendue de tous les temps. Résidant dans le royaume des champignons, ses aventures tournent autour du sauvetage de la princesse Peach, qui est prisonnier du méchant Koopa Bowser. Aidé par son jeune frère et acolyte Luigi, il va d’étape en étape, affronter toute sorte d’animaux qui lui bloqueront le chemin.

Super Mario figurine © Pixabay

MARIO EST LA MASCOTTE DE LA SOCIÉTÉ

L’histoire de Mario commence au début des années 80. Nintendo, une entreprise de cartes et de jouets qui se trouvait dans une position peu favorable tenta de percer un marché en pleine expansion : les jeux d’arcade. Malgré ses tentations de redressement, tout sembla être perdu jusqu’au jour où elle chercha à essayer quelque chose de nouveau. Hiroshi Yamauchi, le président de Nintendo, entra en contact avec l’artiste Shigeru Miyamoto qui travaillait jusque-là sur l’art des jeux de Nintendo.

La naissance de Donkey Kong

Suite à l’imagination de Hiroshi, le résultat final a été Donkey Kong. Cela racontait l’histoire entre un homme, son gorille de compagnie et sa petite amie. De leur affinité est né un triangle amoureux qui se transforma en rivalité entre le maître et son fidèle compagnon. Bien que ce jeu ne soit pas le premier jeu de plate-forme, il définit le genre, avec « Jump Man », son personnage principal. Très différents des jeux vidéo de l’époque, les protagonistes pouvaient se déplacer à gauche et à droite, gravir des échelles et sauter par-dessus des obstacles ou d’une plate-forme à l’autre. Contrairement à ce que le siège américain de Nintendo pensait, le jeu a été un énorme succès.

Logo Super Mario 2 © Wikipédia

MARIO EST LE NOM DU PROPRIÉTAIRE DE L’ENTREPÔT DE NINTENDO OF AMERICA

En parallèle au moment où Nintendo of America travailla à la distribution du jeu, Mario, le propriétaire de son entrepôt, en 1981, se présenta pour réclamer le loyer tardif. Pour plaisanter, le personnel a surnommé Jumpman « Mario », mais finalement, c’est devenu son vrai nom. En dehors de Mario, Miyamoto a créé nombreux jeux qui ont surement fait partie de notre enfance. Parmi eux, il y a la série Legend of Zelda, Star Fox, Pikmin et Wii Sports / Play / Fit et tant d’autres encore.

La naissance de Mario Bros

En 1983, deux ans après un dur travail sur ces autres jeux, Miyamoto conçut un jeu d’arcade ayant pour vedette, Mario. Le jeu se déroule sous la ville de New York, dans la myriade de pipes. Il est le premier à présenter le jeune frère de Mario, Luigi ; et aussi le premier dans lequel Mario ne peut pas mourir de chute. Ce pouvoir sera le début des nombreux pouvoirs surhumain que Mario finira par acquérir. En général, cette version est inconnue de beaucoup de gens, mais elle est incluse dans Super Mario Bros 3 et quelques autres jeux.

La console de Mario Bros © flickr /
La Japonie facile

MARIO A ÉTÉ MENUISIER AVANT DE DEVENIR UN PLOMBIER

D’après le compte rendu du concepteur, le métier de Mario n’a pas été choisi par hasard, mais devait s’intégrer à la conception du jeu. Initialement, après que Donkey Kong s’était installé sur un chantier de construction, Mario était transformé en menuisier. Cela collait parfaitement avec l’idée de le présenter comme un travailleur acharné et le souci de le faire démarquer des autres personnages. Cependant, dans Mario Bros, il devait être plombier pour se fondre dans le décor, car la majorité du jeu se déroule dans les installations souterraines comme les égouts de New York.

Qu’est-ce qui a inspiré le look singulier de Mario ?

Ce n’est qu’à notre époque que l’ère des high-tech a pris son envol. Jadis, les matériels d’arcade étaient limités graphiquement. C’est pour cette raison que, afin de créer un contraste entre le personnage et l’arrière-plan, Miyamoto a revêtu Mario d’une combinaison rouge et d’une chemise bleue. Quant au bonnet rouge, il évitait au concepteur d’avoir à dessiner la coiffure, le front et les sourcils du personnage, ainsi que le problème du réalisme et d’animation des cheveux lorsque Mario sautait. Pour ce qui est du gros nez et de la moustache, cela contournait le problème de dessiner une bouche et des expressions faciales.

Mario world figurine © Pexels

À l’origine, Mario avait pour but de sauver sa petite amie Pauline dans le jeu Donkey Kong. Par la suite, sa dulcinée fut remplacée par une nouvelle fille à sauver, la princesse Peach, dans Super Mario Bros. Il a par la suite sauvé cette princesse depuis. Mais afin d’équilibrer la balance, il a aussi dû être sauvé par la princesse Peach dans Super Princess Peach. D’autres parts, il a aussi sauvé la princesse Daisy de Sarasaraland dans Super Mario Land, mais cette princesse semble être plus attachée à Luigi qu’à Mario.

Un peu de récapitulations pour nous les geeks

Après la sortie de Mario Bros, la saga n’a cessé de se multiplier à travers le temps. En 1985, Super Mario Brothers est sorti et forcément, vous connaissez ce jeu. Sa musique est sans aucun doute la plus reconnaissable de tous les jeux vidéo à ce jour. Comparé à ces prédécesseurs, celui-ci a été le plus vendu de tous les temps. Comportant 24 niveaux tous plus grand que les espaces composant Donkey Kong et Mario Bros réunis. Puis vint Super Mario 3 en 1988, qui fut le premier jeu présentant une carte du monde et un inventaire ainsi que plusieurs nouveaux bonus. Ensuite, Super Mario World (1990) et Super Mario 64 (1995) ont fait leur apparition à tour de rôle. Cette prochaine génération de consoles était focalisée sur l’exploration et était en 3D.

Mise à part sa fonction de plombier et de charpentier, Mario a entrepris diverses carrières en plus de la plate-forme. Dans divers autres jeux, il est docteur en puzzle dans Dr Mario, un pilote de course chez Mario Kart, et un combattant dans Super Smash Bros. Il existe également des centaines de jeux Mario créés par des fans à ce stade de la technologie, mais les jeux mentionnés ci-dessus ont contribué à faire de Mario le personnage mémorable qu’il est aujourd’hui.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de