Isaac Newton est connu pour être un physicien de renom qui a énormément contribué aux découvertes physiques, astronomiques, optiques et même mathématiques. Ses travaux ont permis de grandes avancées dans le monde. Il s’est consacré aux travaux sur l’optique lorsqu’il a découvert les insaisissables lois de la physique qui ont fait sa réputation. Aujourd’hui, il figure parmi les personnes les plus célèbres de l’histoire de la science.

La biographie d’Isaac Newton

Michael Hart a donc décidé de parler de lui dans son livre en 1978 intitulé « The 100 : A Ranking of the Most Influential Persons in History ». Dans son livre, l’auteur le décrit comme « la deuxième personne la plus importante à avoir jamais vécu, derrière le prophète Mahomet et devant Jésus-Christ », rapporte Cosmos Magazine. Il le considère comme un sorcier moderne et, plus précisément, comme un alchimiste. D’ailleurs, ce n’est pas juste une appellation car il voulait vraiment étudier la magie blanche ou naturelle. Au cours de sa vie, il a donc enquêté sur les récits de la Bible et les prophéties. Il était tellement déterminé à acquérir les secrets de la vie et la transformation de la matière.

Isaac Newton est né le 25 décembre 1642 suivant le calendrier julien de l’époque qui était fort populaire en Angleterre. En revanche, la date correspondait au 4 janvier 1643 dans un autre comté à Woolsthorpe dans le Lincolnshire. Au cours de sa vie, il a étudié au Trinity College à Cambridge. C’était un jeune homme passionné de sciences. Grâce à ses brillantes années d’études, il a pu intégrer l’université de Cambridge en 1661. Il n’a malheureusement pas pu finir ses études à cause de l’épidémie de peste noire qui avait envahi la région. Suite à cela, il a décidé de retourner dans sa ville natale afin de continuer ses recherches sur l’alchimie. Après deux années de recherches infructueuses, il décide de reprendre ses études. Vers 1669, il succède à l’un de ses professeurs et à partir de cette année, il a enseigné les mathématiques. Isaac Newton est mort le 31 mars 1727.

Les découvertes d’Isaac Newton

Il a consacré sa vie aux recherches scientifiques. Etant un élève très intelligent et brillant, il a dédié son existence à prouver l’existence de l’alchimie. La principale étude que Newton avait effectuée était dans le domaine de l’optique, plus précisément la réfraction de la lumière. D’ailleurs, il a écrit un ouvrage sur cette recherche qui a été publié en 1704. Suite à cela, il fit sa première découverte : le « télescope de Newton ». C’est un télescope sans aberration chromatique. De plus, son invention a rapidement rencontré un grand succès grâce à la contribution de l’astronome Edmond Halley. Ce dernier voulait son avis sur le mouvement des planètes. Satisfait de sa réponse, il financa les travaux pour qu’Isaac puisse poursuivre ses recherches. De là est née la mécanique newtonienne. Vers 1687, il publie ses recherches concernant les principes mathématiques qui traitent le mouvement et la vitesse et il révèle la gravitation universelle, puis les lois de Newton. Ces lois sont issues de phénomènes physiques qui résultent de l’inertie et des forces sur des objets.

Le fondement des théories d’Isaac Newton

C’est la légende sur la chute d’une pomme sur sa tête qui nous a le plus fait connaitre Isaac Newton. C’est la célèbre histoire selon laquelle il dormait sous un pommier et une pomme lui est tombée en pleine tête. Cela lui a permis de consolider ses théories. Selon lui, la pomme serait tombée en ligne droite et directement sur terre. Cependant, il n’y a pas de preuve concrète de cette histoire, il est donc possible qu’il l’ait inventée pour expliquer ses théories au grand public.

Sa maladie

En plus d’être un scientifique, il était aussi un activiste car vers 1689, il a été élu au parlement britannique. Lorsque le roi Jacques avait lancé une attaque contre son université, Isaac l’avait défendu. Ce fut une belle preuve de remerciement pour ses années d’études dans l’établissement.

Malheureusement, en 1690, il tombe dans une profonde dépression qui le fait délirer. D’ailleurs, son entourage avait affirmé qu’il se renfermait de plus en plus sur lui-même et qu’il lui arrivait de devenir paranoïaque. Vers 1696, il quitte l’enseignement et trouve un nouveau travail dans l’organisme chargé de la frappe des monnaies.

Par la suite, il a été promu en tant que directeur de la monnaie en 1699. Bien qu’il se soit épanoui dans le domaine, il a vite été rattrapé par la maladie qui lui a infligé d’énormes crises de goutte. Après 84 ans de recherches approfondies et de travail acharné, Isaac Newton a rendu l’âme le 31 mars 1727 à Londres.

Pour aller plus loin, découvrez également 10 scientifiques qui se sont sacrifiés pour la science.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments