En 2019, pour faire disparaître sa douleur chronique au bas du dos, un homme a essayé une méthode pour le moins étrange : il s’est injecté son propre sperme.

Un Irlandais de 33 ans a été admis dans un hôpital de Dublin après s’être plaint de plusieurs jours de douleurs aigües au bas du dos provoquées par le soulèvement d’un objet lourd. Cependant, après avoir examiné le patient, le personnel médical a constaté que son bras inférieur droit était rougeâtre et légèrement enflé, signes d’une infection sous-cutanée assez grave. De plus, une radiographie avait également révélé des signes profonds d’abcès sous la peau.

C’est là que l’homme a déclaré aux médecins qu’il s’agissait probablement des injections récentes qu’il s’était fait de son propre sperme. En effet, le patient a avoué qu’il souffrait de maux de dos chroniques et que pour soulager la douleur, il s’était mis en tête de s’injecter son propre sperme par voie intraveineuse et intramusculaire. Et ce traitement singulier, l’homme le ferait depuis un an et demi, à raison d’une dose mensuelle. De plus, lors de sa dernière piqûre, il aurait même augmenté sa dose à plusieurs injections.

Les auteurs de l’étude ont recherché des traces, dans la littérature clinique et alternative, pour savoir si ce « traitement » pouvait avoir une quelconque explication. Mais il n’en était rien. Ils écrivent qu’ »un examen complet d’Embase, de PubMed, de Google Scholar et de l’internet au sens large a été réalisé en mettant l’accent sur l’injection intraveineuse de sperme pour le traitement des maux de dos ainsi que pour d’autres utilisations médicales et non médicales. Bien qu’il existe un rapport sur les effets de l’injection sous-cutanée de sperme chez le rat et le lapin (en 1945), aucun cas d’injection intraveineuse de sperme chez l’homme n’a été trouvé dans la littérature.« 

Science Alert rapporte que les médecins ont également constaté qu’il souffrait d’une infection bactérienne de la peau. Les médecins lui ont ainsi donné des médicaments antimicrobiens par voie intraveineuse et, actuellement, le patient se sentirait mieux.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Kenzy Turner Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Kenzy Turner
Invité
Kenzy Turner

Whats’s surprising is that it worked and patient started feeling better. Strange!!
Thanks!