5. L’illusion d’Orbison

Dans cette illusion, le carré nous apparaît comme déformé. En effet, les flèches à l’arrière-plan créent une sorte de perspective. C’est le psychologue Orbison qui décrit cette illusion en 1939, et qui rappelle assez celle de Hering. En effet, c’est l’effet d’angle qui va jouer avec notre perception. Il suffit de faire abstraction de l’arrière-plan avec les lignes bleues, pour voir que le carré est tout à fait normal avec des côtés parallèles !

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de