— vivaswa / Shutterstock.com

Partir sur une île idyllique pour les vacances est probablement un projet qui peut vous faire rêver. Néanmoins, si vous aviez éventuellement prévu de vous rendre sur l’île de North Sentinel, vous allez désormais sans doute y réfléchir à deux fois. En effet, saviez-vous que cette île abrite une tribu autochtone qui… tue tous ses visiteurs ?

L’île de North Sentinel est une des îles Andaman se situant dans le golfe du Bengale, dans l’océan Indien. D’une superficie de 72 km2, elle est officiellement administrée par l’Inde depuis 1947 et abrite une population depuis des millénaires : les Sentinelles, dont le nombre est estimé à environ 50 à 200 personnes. Cette tribu est considérée comme une des dernières à être entièrement coupée du monde actuel et refusant tout contact avec le monde extérieur. 

Autre particularité des plus surprenantes de cette tribu : elle est composée de guerriers Sentinelles qui n’hésitent pas à tuer les étrangers avec leurs flèches et lances lorsque ceux-ci arrivent sur l’île. North Sentinel est de surcroît considérée comme un territoire souverain sous la protection de l’Inde qui en interdit d’ailleurs catégoriquement l’approche depuis 2010 par l’installation d’un cordon de sécurité faisant le tour de l’île. Le gouvernement indien a également précisé qu’il n’avait aucune intention de se mêler aux affaires autochtones et qu’il souhaitait laisser ce peuple en paix.

Parmi les personnes ayant osé mettre un pied sur l’île de North Sentinel, l’histoire de John Allen Chau est la plus marquante. Missionnaire évangéliste américain âgé de 27 ans à l’époque, celui-ci a été encerclé et tué par les autochtones le 16 novembre 2018. Il tentait simplement d’interagir avec les habitants de l’île. À la suite d’une première tentative effectuée le 14 novembre, le missionnaire a décidé de soudoyer des pêcheurs l’ayant conduit jusqu’aux bords de l’île puis a poursuivi son chemin seul sur un canoë. D’après certains témoins, il a reçu plusieurs flèches à peine arrivé sur l’île. Puis, les pêcheurs ont vu des membres de la tribu lui nouer une corde autour du cou et le traîner. Ces mêmes pêcheurs sont venus de nouveau le lendemain et ont trouvé le corps de John Allen Chau gisant sans vie sur la plage. Comme l’a rapporté The New York Times, ce missionnaire avait pour projet d’évangéliser les Sentinelles.

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
DaflonRUSTINETTE Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
RUSTINETTE
Invité
RUSTINETTE

à ses risques et péril, quand on dit non, il faut l’entendre et respecter. Ils ont raison de rester dans leur monde, je l’ai envie.

Daflon
Membre
Daflon

Ils vivent tranquilles sur leur île de pêche et de chasse, alimentation peut être complétée par un peu de cannibalisme, les gêneurs par exemple, constituent peut être une partie de leur gibier. Ils ont bien raison de refuser tout intrus, surtout ceux qui prétendent leur apporter la magnifique civilisation occidentale,… Lire la suite »