— Africa Studio / Shutterstock.com

Cet homme âgé de 101 ans semble défier tous les coups du sort : après avoir échappé à la grippe espagnole et à la Seconde Guerre mondiale, il a aujourd’hui vaincu le coronavirus. Complètement rétabli, il a pu rentrer chez lui accompagné de sa famille. 

Cette force de la nature, nommée Monsieur P, avait été admise il y a une dizaine de jours à l’hôpital Infirmi de Rimini, en Italie, après avoir été testé positif au Covid-19. Mercredi dernier, il est sorti de cet hôpital complètement rétabli. Notons que ce monsieur âgé de 101 ans avait déjà échappé à la pandémie de grippe espagnole, qui battait son plein lors de sa naissance, il y a 101 ans. Celle-ci avait à l’époque tué entre 30 et 50 millions de personnes.

Gloria Lisi, la vice-maire de Rimini, a déclaré au journal RiminiToday que « Monsieur P, de Rimini, est né en 1919, au milieu d’une autre pandémie mondiale tragique. Il a tout vu, faim, douleur, progrès, crise et résurrections. Une fois passé les 100 ans, le destin lui a lancé ce nouveau défi, invisible et terrible à la fois. La semaine dernière, Monsieur P a été hospitalisé à Rimini après avoir été testé positif au Covid-19. En quelques jours, il est entré dans « l’histoire » pour les médecins, les infirmières et le reste du personnel soignant. C’est le corps d’une personne âgée de plus d’un siècle qui représente un espoir pour l’avenir, tandis que les tristes chroniques de ces semaines racontent systématiquement et chaque jour comment ce virus mortel fait rage, en particulier chez les personnes âgées. Et pourtant, Monsieur P l’a fait. Sa famille l’a ramené à la maison hier soir, pour nous apprendre que même à 101 ans, l’avenir reste à écrire. » 

Elle considère donc cette guérison comme véritablement porteuse d’espoir pour la suite des évènements. Rappelons qu’à l’heure à laquelle nous écrivons, l’Italie est le pays où le plus de personnes sont mortes du coronavirus, avec plus de 10 000 morts. L’Italie est également le deuxième pays avec le plus de personnes infectées.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de