William Brodie, l’homme qui a inspiré l’effrayante histoire du Docteur Jekyll et Mr Hyde

William Brodie, l’homme qui a inspiré l’effrayante histoire du Docteur Jekyll et Mr Hyde

Vous connaissez forcément le livre L’Étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde, ce court roman qui a fait la renommée de l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson à travers le monde. Mais saviez-vous que cet honnête docteur se transformant la nuit venue en tueur sanguinaire avait été inspiré par un personnage bien réel ? Découverte.

CHAQUE NUIT, LE DOCTEUR JEKYLL DEVIENT LE TERRIBLE MISTER HYDE

L’Étrange Cas du docteur Jekyll et M. Hyde nous conte l’histoire d’un notaire, Gabriel John Utterson, qui enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll. Obsédé par sa double personnalité, ce dernier met au point dans le plus grand secret un sérum qui lui permet de séparer son bon côté de son côté sombre. Mais nuit après nuit, le monstrueux Mister Hyde va prendre le dessus et commettre des actes innommables.

Si cette intrigue fantastique était considérée comme particulièrement étrange à l’époque, elle était pourtant inspirée par des faits bien réels. Né et élevé à Édimbourg, le jeune Robert Louis Stevenson possédait dans sa chambre une armoire conçue par William Brodie, une figure écossaise aussi célèbre que l’incontournable Guy Fawkes en Angleterre. Cela expliquant probablement pourquoi le garçon s’était intéressé de près à son incroyable histoire.

L’écrivain Robert Louis Stevenson en compagnie de la Princesse Liliuokalani vers 1889

EN DEVENANT CONSEILLER MUNICIPAL ET DIACRE, BRODIE GAGNE RAPIDEMENT LA CONFIANCE DES NOTABLES DE LA VILLE

William Brodie avait débuté sa carrière en tant qu’ébéniste et s’était rapidement bâti une solide réputation dans la capitale écossaise. Particulièrement habile et malin, l’homme était ensuite parvenu à être fait diacre de l’Incorporation of Wrights, un statut qui avait renforcé sa position sociale et lui avait offert un siège au conseil municipal de la ville d’Édimbourg.

Ébéniste réputé, Brodie était aussi un serrurier très expérimenté, et ses statuts de conseiller municipal et de diacre lui permettaient d’obtenir rapidement la confiance de nombreux notables vivant à Édimbourg. Ainsi, les plus riches propriétaires de la ville n’hésitaient pas à lui confier les clefs de leurs domiciles, afin qu’il puisse travailler en leur absence.

Illustration datant de la fin du 19ème siècle représentant le Docteur Jekyll (à gauche) et Mr Hyde (à droite)

IL RÉALISE DES DOUBLES DE LEURS CLEFS ET CAMBRIOLE LEURS DOMICILES LA NUIT VENUE

Comme vous pouvez vous en douter, William Brodie ne se contentait pas de réaliser les travaux demandés, et profitait de ses compétences de serrurier pour réaliser à la cire les doubles des clefs que les notables de la ville lui confiaient. L’homme attendait ensuite la nuit pour revenir sur les lieux, entrait discrètement, et faisait main basse sur leurs objets de valeur.

Tout comme le poli et amical Docteur Jekyll qui se transformait la nuit venue en un sanguinaire monsieur Hyde, la double vie de Brodie lui permettait de se livrer à ses propres vices. Le fruit de ses larcins lui permettant de satisfaire sa dépendance au jeu en pariant de fortes sommes sur les combats de coqs, très en vogue à l’époque, et d’entretenir ses deux maîtresses.

Enseigne retraçant la folle vie de Brodie visible sur la façade de la Deacon Brodie’s Tavern à Édimbourg

SA SOIF D’ARGENT VA CAUSER SA PERTE

C’est finalement sa soif d’argent qui allait causer sa perte. Avide de richesse, Brodie avait recruté en 1786 trois hommes pour l’aider à développer ses sombres activités : Brown, Smith et Ainslie. Mais à la suite d’un vol à main armée dans une officine du fisc britannique ayant mal tourné, Ainslie était capturé et témoignait contre les autres malfrats pour éviter la potence.

Brodie parvenait à s’enfuir aux Pays-Bas, mais était finalement arrêté à Amsterdam avant d’être renvoyé à Édimbourg pour y être jugé. Après que des copies de clefs, des déguisements et des pistoles aient été retrouvés à son domicile, il était finalement déclaré coupable et condamné à la pendaison.

BRODIE EST PENDU DEVANT 40.000 PERSONNES LE 1ER OCTOBRE 1788

Ironie du sort, Brodie était pendu le 1er octobre 1788 devant près de 40.000 personnes au centre de détention de Tolbooth… à une potence qu’il avait en partie conçue et subventionnée l’année précédente. Selon la légende, il portait autour du cou un collet en acier pour éviter que la pendaison ne lui soit fatale, mais son plan échoua.

C’est cette incroyable histoire qui inspira Stevenson et le poussa à écrire la pièce de théâtre « Deacon Brodie ou la double vie » qui ne rencontra malheureusement jamais le succès escompté. De nombreux historiens la considèrent pourtant comme le prototype qui permit à l’auteur écossais de connaître un succès planétaire dès 1886 avec son incontournable roman « L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde ».

Dans le même genre, découvrez aussi les événements historiques qui ont inspiré Game of Thrones.

Le cheval dort aussi bien debout que couché

— @DailyGeekShow