Un hippocampe pygmée via Shutterstock
Un hippocampe pygmée via Shutterstock

HIPPOCAMPUS BARGIBANTI OU HIPPOCAMPE PYGMÉE

On trouve cette espèce dans les eaux tropicales du centre du bassin Indo-Pacifique (de l’Indonésie aux Philippines jusqu’en Nouvelle-Calédonie). Il vit entre 16 et 40 mètres de profondeur, exclusivement sur des gorgones Muricella plectana et Muricella paraplectanaA l’instar de l’Hippocampus denise, cet hippocampe est minuscule : sa longueur maximale est de 2,4 centimètres. Il dispose d’un court museau et d’yeux proéminents. Son corps est recouvert d’excroissances bulbeuses. Sa couleur varie selon son environnement : il peut être d’une couleur blanchâtre/grise avec de fins motifs rouges, ou blanchâtres avec des motifs jaunes.

Ces animaux majestueux sont d’une beauté incroyable ! Malheureusement, ils sont, comme beaucoup d’animaux marins, menacés par l’activité de l’espèce humaine. Plus de 20 millions d’entre eux sont pêchés chaque année. Plus alarmant encore, en seulement 40 ans, l’homme a éliminé 52 % des animaux vertébrés de la planète…

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de