— © tz1_1zt/ Wikipedia / Licence Creative Commons Attribution

La compositrice de la musique de Joker, Hildur Guðnadóttir, a ce dimanche 9 février 2020 remporté l’Oscar de la meilleure musique originale. Le plus étonnant est que la compositrice islandaise n’est que la quatrième femme à remporter l’Oscar dans cette catégorie, et la première depuis 1997.

La dernière femme à avoir gagné dans cette catégorie était la compositrice britannique Anne Dudley, couronnée pour ses compositions musicales dans le film The Full Monty en 1997. En tout, seules sept femmes ont été nominées dans la catégorie “meilleure musique originale” pour les Oscars.

Hildur Guðnadóttir avait déjà remporté un Golden Globe et un BAFTA pour sa partition dans Joker. Son discours de remerciement lance un véritable appel « aux jeunes filles, aux femmes, aux mères, aux filles qui entendent de la musique bouillonner à l’intérieur, exprimez-vous. Nous devons entendre vos voix.« 

L’année dernière, alors qu’elle était interviewée par The Times, Guðnadóttir a décrit cet aspect triste et plein de tension du thème musical principal comme reflétant l’agitation au sein de l’esprit d’Arthur Fleck : « Certaines forces essaient de s’exprimer… Ce sont des forces qu’il n’a pas encore vraiment comprises. La dernière version, dans le film, que nous entendons de ce thème, est la version la plus “en colère” de celui-ci – on entend des tambours massifs, et c’est comme si tout l’orchestre étouffait le violoncelle. Il est toujours là, mais la colère a envahi Arthur.« 

Guðnadóttir avait également déjà remporté un Grammy et un Emmy pour sa partition dans Chernobyl, produit par HBO et a joué sur les partitions très appréciées de feu Jóhann Jóhannsson pour Arrival et Sicario. Sa partition dans Joker a donc battu de grands concurrents, notamment 1917, Les Filles du docteur March, Marriage Story et Star Wars : l’Ascension de Skywalker.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de