Ces enfants héros de jeux vidéo vous prouvent que la valeur n’attend point le nombre des années

une-Enfant-jeux-video

Tous les héros de jeux vidéo ne sont pas des guerriers bardés de cicatrices ou des soldats vétérans, loin de là, car parfois, certains jeux font le pari de vous mettre dans la peau d’un être différent : un simple enfant. Permettant des scénarios aux enjeux différents, on a tous apprécié, ou détesté, d’en être un le temps d’un jeu. Car après tout, n’avons nous pas tous été des enfants ? Nous avons décidé de vous offrir un petit échantillon de ces fameux enfants-héros !

Ness

Ness-Earthbound

On aborde directement notre compilation avec probablement un des plus connus : Ness, le héros du légendaire RPG EarthBound sorti en 1994 sur Super Nintendo. Dans ce jeu japonais, qui pour une fois se déroule en Occident, Ness est un jeune garçon qui mène une vie paisible dans une bourgade de banlieue en Eagleland, parodie des États-Unis. Mais un jour, un météore s’écrase à côté de chez lui, et délivre un alien qui le prévient d’un grand danger. Démarre alors pour l’enfant une longue quête pour sauver la Terre.

 

Ico

Ico

Dans un monde fictif, Ico est un enfant qui n’a guère de chance : il est né différent. C’est-à-dire avec des cornes. Exclu par son village natal qui craint une malédiction, il se retrouve condamné vivant dans un immense tombeau, mais fait l’heureuse rencontre d’une adolescente à la nature indéterminée, Yorda. Démarre alors pour eux une lutte pour s’échapper de leur prison… Très poétique, le jeu est unique tant par la mise en relation d’Ico et Yorda, qui ne parlent pas la même langue mais qui s’entraident, que par les problématiques abordées : l’enfance, l’exclusion, la parentalité, etc.

 

Link 

Link

Bon, à moins d’avoir vécu dans une grotte les 30 dernières années, vous connaissez forcément l’ultra-mega-super culte licence Zelda. Eh bien, vous l’avez peut-être oublié, mais Link n’a pas toujours eu son design d’adulte/adolescent tel qu’on le connait, car il a souvent revêtu les traits d’un simple enfant, comme dans l’excellent Ocarina of Time. Incontestablement, Link est un des enfants les plus emblématiques du jeu vidéo.

 

Sora

Sora-enfant

Kingdom Hearts est une excellente série de RPG qui est une sorte de cross-over entre les héros Disney et les héros de Final Fantasy, mais qui introduit un nouveau héros étant une sorte de mixte entre un héros Disney et un héros FF. Ce jeune homme se retrouve embarqué dans une longue quête aux côtés de Donald et Dingo à travers les dimensions lorsque l’île où il vivait paisiblement est rasée et que ses amis ont disparu. Sora est courageux et possède un grand coeur, en digne enfant-guerrier de Disney.

 

Clementine

Clementine

On termine avec notre préférée d’entre tous, la petite Clementine de The Walking Dead ! Cette jeune fille est un PNJ dans l’excellent The Walking Dead de Telltale Games, où le joueur incarne un père de substitution pour elle en pleine invasion de zombies, mais on l’incarnera directement dans The Walking Dead 2 où la jeune fille, devenue seule au monde, cherchera à survivre dans un monde déchiré par la mort et les morts-vivants. Devenue badass, courageuse et beaucoup plus mature que son âge laisse à penser, elle deviendra un des piliers de son groupe de survivants, un exploit pour une gamine qui n’a pas vraiment la considération de ses collègues, et vivra un périple tragique.

 

Tous les héros n’ont pas à se conformer à tous les clichés, et l’héroïsme ne semble pas s’en faire pour l’âge, car comme l’écrivait le dramaturge : « La valeur n’attend point le nombre des années ». Ceci dit, jouer un enfant nous pousse à nous rappeler certains sentiments qu’on avait peut-être oubliés depuis notre enfance, et en même temps cela nous place dans une situation d’infériorité face aux adultes, comme le montre l’excellente narration de The Walking Dead Saison 2. Et vous, acceptez-vous d’incarner un enfant ou est-ce qu’au contraire, vous n’arrivez pas à vous identifier ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux