La chaîne culturelle Les Revues du Monde, spécialisée en archéologie, propose de revenir sur la notion des « guerrières vikings ». En effet, la découverte en 1878 d’un squelette féminin dans une chambre funéraire martiale à Birka en Suède a fait couler beaucoup d’encre. Cette chambre semble montrer que les femmes pouvaient elles aussi avoir une fonction guerrière au sein des sociétés vikings. Si la presse s’est très rapidement enflammée sur le sujet, le milieu scientifique s’interroge encore beaucoup sur la place des femmes scandinaves à cette époque. C’est alors l’occasion pour la présentatrice Charlie Danger d’expliquer la condition des femmes tout en abordant la notion de fluidité des genres. Cette théorie est non sans rappeler l’Histoire de la virilité d’Alain Corbin dans laquelle il démontre que chez les Francs, les femmes pouvaient tout à fait être considérées comme plus viriles que les hommes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de