Geek, nerd, otaku… si vous vous perdez entre ces termes, ce lexique va vous aider à y voir plus clair

une-def-geek-nerd-otaku

Si vous avez vécu ailleurs que dans une grotte les dix dernières années, vous avez forcément entendu certains mots bien précis, comme Geek ou Otaku, et il est probable que vous vous êtes demandé ce que signifiaient ces termes. Ou même, il vous est arrivé d’avoir un petit sentiment de solitude lorsque dans une conversation vous séchiez sur une de ces appellations. Mais heureusement pour vous, SooGeek vous fournit ici un petit lexique de ces termes très utilisés, mais pas toujours à bon escient.

Geek

Geek

Terme d’origine étymologique obscure, Geek est un terme quelque peu péjoratif désignant dans les années 1920 une personne marginale ayant du mal à s’intégrer à la société, souvent étrange dans ses vêtements et dans son attitude. Dans les années 1960, le terme est davantage appliqué aux matheux et autres intellos, avant d’être appliqué aux fans d’informatique, surtout ceux qui y passaient énormément de temps.

De nos jours, le terme a tendance à être énormément galvaudé, et des dizaines de définitions sur le terme circulent. Globalement, une tendance générale sur le terme se dégage : le geek est celui qui développe et use de son imaginaire, c’est-à-dire qu’il se divertit grâce à celui-ci, en se passionnant pour des domaines précis (science-fiction, fantastique, informatique…) dans lesquels il aura une connaissance poussée, et en s’insérant au sein de communautés actives de passionnés. Donc, que vous soyez fan de fantasy, de G.N, de S.F, de jeux vidéo, de comics ou autres, félicitations, vous êtes un geek.

 

Nerd

nerd

Comme le mot « Geek« , le terme « Nerd » a énormément évolué au cours du temps. Désignant à l’origine en argot américain dans les lycées les intellos, plus particulièrement ceux qui utilisent des mots français courants et qui s’énervent quand des camarades incultes ne les comprennent pas.

Contrairement au geek, c’est moins l’imaginaire qui est mis en avant pour le nerd que sa passion pour le domaine scientifique, surtout celui des sciences dures, comme les mathématiques ou la physique. Comme pour le geek, les connotations du terme varient énormément selon celui qui l’emploie, mais le terme tend à être plus péjoratif que geek et revêt une dimension asociale que ne comporte pas le terme geek.

 

Otaku

Otaku

Terme japonais (???) signifiant littéralement « votre maison », c’est à l’origine une formule de politesse très utilisée. Il semblerait que le terme soit de plus en plus appliqué pour désigner les personnes qui se replient sur elles-mêmes pour pratiquer une passion à domicile, comme les jeux vidéo, la poupée, etc. Le terme tend à être péjoratif et désigne souvent une personne qui reste cloitrée chez elle et qui devient asociale.

En France, le terme désigne plutôt une personne fan de japanimation, de manga ou de culture nippone en général, ce terme apparaissant souvent dans les mangas et semblait correspondre à des personnages équivalents à nos geeks bien de chez nous. Il apporte donc un caractère japonais à notre terme bien occidental.

Gamer

Gamer

Un gamer, comme son nom l’indique est un fan de jeux vidéo, et constitue dans notre langue un anglicisme formé à partir du mot game (pour video game). Il se divise en deux catégories principales : le casual gamer, qui est un joueur occasionnel, et qui revêt parfois un sens péjoratif au sein de la communauté de l’autre catégorie : les hardcore gamers. Ces derniers constituent les fans hardcore de jeux vidéo, les joueurs qui jouent énormément ou qui son très bons.

Noob

Noob

Le terme Noob constitue très souvent un terme péjoratif qui désigne un joueur nouveau, et très souvent incompétent et très mauvais. C’est une insulte très répandue dans les jeux compétitifs en ligne, alors si vous l’avez déjà entendu, il est probable que vous ayez des progrès à faire.

A noter que le terme possède des variantes, comme Newbie par exemple.

 

Kevin

Kevin

Non, si on vous a appelé « Kevin » sur Internet, on ne se trompait pas sur votre prénom. Il fut un temps où Internet était le royaume des geeks, matures et sérieux, mais débarquèrent alors les jeunes adolescents dans les années 1990/2000. A cette époque, Kevin était un prénom très répandu qui fut hélas porté par nombre de jeunes garçons qui se sont très vite révélés très nuisibles pour les internautes traditionnels.

Il n’en fallait pas plus pour que Kevin reste dans les esprits comme un prénom d’emmerdeur, et que le terme Kevin désigne un internaute immature, agaçant et très très nuisible.

 

On espère que ce petit lexique vous sera profitable, et que vous apprécierez désormais la richesse du vocabulaire d’Internet. il est intéressant de noter que les internautes et autres membres de la culture populaire ont su développer un langage qui leur est propre, avec des termes qui ne sont pas toujours bien compris du grand public. Et vous, appréciez-vous d’utiliser ces termes populaires ou préférez-vous attendre le feu vert de l’Académie française ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux