― © Crunchyroll / Tower of God / Allociné

C’est officiel : Funimation, la société mère de Wakanim et filiale de Sony, a officiellement racheté la plateforme de diffusion d’animation japonaise Crunchyroll. Les rumeurs sur le sujet ont commencé au mois d’août, et l’affaire a été finalement conclue pour un montant de presque 1,2 milliard de dollars.

Nous vous en parlions il y a quelques jours, Sony serait sur le point de racheter Crunchyroll. C’est désormais officiel ! AT&T a signé un accord pour vendre le site de streaming spécialisé dans l’animation japonaise Crunchyroll au groupe Funimation de Sony. La transaction s’est faite pour une valeur de 1,175 milliard de dollars en espèces, ont annoncé les deux sociétés. Grâce à cette vente, Sony se place en position dominante sur le marché de l’animation japonaise aux États-Unis, et la société s’en voit ravie. « L’union de Funimation et Crunchyroll est une victoire pour les fans d’anime du monde entier qui élèvera l’art et la culture de ce médium pour les décennies à venir », a déclaré Colin Decker, PDG de Funimation Global Group, dans un communiqué.

Crunchyroll a également exprimé son enthousiasme face à cette nouvelle donne. « Nous sommes ravis de nous lancer dans ce nouveau voyage », a déclaré Joanne Waage, directrice générale de Crunchyroll, dans un communiqué. Par la même occasion, la société a annoncé que la plateforme compte actuellement 3 millions d’abonnés et plus de 90 millions d’utilisateurs enregistrés dans plus de 200 pays. L’union de ces deux géants de l’animation japonaise est sans aucun doute une bonne nouvelle pour les otaku. Certains experts estiment qu’il pourrait surtout s’agir d’une stratégie pour faire face à Netflix. En effet, ce dernier n’a cessé de faire croître sa part de marché dans le domaine des animés récemment.

Pour l’instant, toutes les finalités de cette nouvelle collaboration ne sont pas connues. Mais les avantages pour les fans devraient se faire sentir petit à petit.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de