― MikeDotta / Shutterstock.com

Depuis la mise en place du pass sanitaire, le 21 juillet 2021, les taux de fréquentation des lieux culturels ont considérablement baissé en France. Alors que 88 % des Français fréquentaient ces lieux avant le début de la pandémie de coronavirus, moins de 40 % de la population ne les fréquentaient plus cet été.

Un Français sur deux ne fréquente plus les lieux culturels, selon une étude menée par l’Institut Harris Interactive entre le 31 août et le 3 septembre 2021 à la demande du gouvernement. Concernant les cinémas, 51 % des personnes qui fréquentaient les salles au moins une fois par an ont repris leurs habitudes. Du côté des expositions, 40 % des personnes qui fréquentaient les musées y sont retournées.

Le spectacle vivant est le secteur le plus en difficulté depuis l’instauration du pass sanitaire. Sébastien Beslon, le directeur du théâtre L’Européen à Paris, explique que le pass sanitaire est « un frein psychologique parce qu’il donne l’image que les salles de spectacle restent des lieux dangereux ». « Nos spectateurs s’entassent dans le métro pour venir, mais arrivés chez nous, doivent montrer leur pass. C’est un peu lunaire quand même », a-t-il déclaré.

Malheureusement, les experts pensent que la situation ne risque pas de s’améliorer. 24 % des Français ont déclaré qu’ils préféraient désormais se tourner vers les moyens numériques pour accéder aux contenus culturels. Face à cette situation, les lieux culturels sont contraints de modifier leurs abonnements et leurs tarifs. Fréquentez-vous les lieux culturels depuis l’instauration du pass sanitaire ?

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Soriani Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Soriani
Invité
Soriani

Je fais partie de ceux qui ont renoncé à fréquenter des lieux culturels. Je n’ai plus renouvelé mes cartes du Louvre et du musée d’Orsay, par exemple (après 10 ans d’abonnements). Je ne vais plus dans les lieux qui demandent le passe, qui est une aberration sur le plan sanitaire et une restriction inquiétante de nos libertés. Je suis déçue par le manque de réaction de ces « lieux culturels » qui semblent s’accommoder de tout et ne pas oser s’interroger sur le pourquoi de tout cela : ce n’est pas ma conception de la culture. Cela me manque, mais je ne… Lire la suite »