7. Grace, Paul Solet, 2010

Madeline Matheson vit un deuil très difficile. Après le décès de son enfant in utero, Madeline insiste malgré tout pour poursuivre la grossesse jusqu’à son terme. Mais après l’accouchement, un miracle se produit et l’enfant revient à la vie. Seul problème : il n’a d’appétit que pour le sang humain. Madeline, en tant que mère, se retrouve donc très vite confrontée à un dilemme. Ce film court est néanmoins rythmé par de nombreux rebondissements qui font de lui une oeuvre horrifique aussi bien qualitative qu’inattendue.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de