4. Des champions du camouflage

Les paresseux possèdent une relation symbiotique avec des algues qui poussent sur leur fourrure. Alors que les paresseux fournissent aux algues un abri et de l’eau, grâce à leur fourrure très absorbante, les algues fournissent aux paresseux un camouflage ainsi que des nutriments supplémentaires à travers leur peau. En prime, les chercheurs ont récemment découvert que certains champignons dans la fourrure des paresseux pouvaient avoir des applications pour lutter contre certains parasites, cancers et bactéries.

Des études ont même montré que les algues sont parfois transmises d’une maman paresseux à son bébé, et le transfert est mutuellement bénéfique pour les animaux et les plantes. Outre les algues, bien d’autres formes de vie vivent sur la fourrure des paresseux, comme des insectes, des papillons, des acariens et même des coléoptères.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
Le saviez-vous ? Les paresseux ne font leurs besoins qu’une fois par semaine

[…] reste du temps, le paresseux se déplace très lentement. Dans ce cas-là, il s’agit d’un mécanisme de défense. Le […]