Le portrait du roi Shaka © Wikimedia /
James King

2. Les rituels d’un ennemi déchu

À la mort d’un ennemi redoutable, les Zoulous procédaient aux rituels de qaqa et de ukuhlomula. Ces derniers consistaient non seulement à blesser gravement les ennemis déchus, mais aussi à leur extraire des organes. Ces agissements étaient de nature religieuse, ils étaient considérés comme des actes de solidarité et d’exorcisme. Contrairement à ce que l’on pense, c’était un acte de respect, pour dire que l’ennemi s’est bien battu.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de